Contactez-nous

16 Février 2018 - 1 Adar 5778

Zmanim Paris

Aube - Alot haCha'har06:23
Début mise des Téfilines et Chéma06:55
Lever du soleil - Nets ha'Hama07:57
Fin du 1er Zman du Chéma (Maguen Avraham)09:44
Fin du 2ème Zman du Chéma (Gaon de Vilna)10:31
Fin 1er Zman de la Téfila10:51
Fin 2ème Zman de la Téfila11:22
Mi-journée - 'Hatsot13:05
Min'ha Guédola13:35
Min'ha Kétana16:05
Plag Hamin'ha17:09
Coucher du soleil - Chkiya18:12
Apparition des étoiles - Tstèt haKokhavim18:58
Nuit selon Rabbénou Tam19:48
Mi-nuit - 'Hatsot halayla01:05

Daf Hayomi

Michna Yomit

Yebamot 5-4

Limoud au féminin

Etude n°109

Moussar du Jour - 1 Adar

« Mitzva guedola lihyot besimha tamid ». Nos Sages nous enseignent que c’est une grande mitzva d’être toujours dans la joie. La joie est en effet porteuse d’un cycle vertueux : elle renforce la émouna, favorise l’accomplissement des mitzvot et nous éloigne des dispositions d’esprit négatives qui sont la source des averot. C’est donc une mitzva d’être joyeux !

Toutefois, dire que c’est une mitzva d’être dans la joie semble être contradictoire avec la pensée commune qui considère généralement que la joie ne se commande pas mais se ressent naturellement. Or le terme « mitzva » évoque précisément l’idée d’un « commandement ». Aussi, au-delà des moments où nous ressentons naturellement la joie, la Torah nous « enjoint » donc le reste du temps « cultiver » la joie par des méthodes et des dispositions d’esprit spécifiques. [Jerome Touboul]

Haut de page