Contactez-nous
Ce Dimanche 24 Juin 2018 de 17h00 à 19h00En direct : posez vos questions au Rav Chimon BEN-TOV, fils du "Tsadik haMézouzot"

21 Mars 2018 - 5 Nissan 5778

Zmanim Paris

Aube - Alot haCha'har05:17
Début mise des Téfilines et Chéma05:50
Lever du soleil - Nets ha'Hama06:52
Fin du 1er Zman du Chéma (Maguen Avraham)09:07
Fin du 2ème Zman du Chéma (Gaon de Vilna)09:55
Fin 1er Zman de la Téfila10:24
Fin 2ème Zman de la Téfila10:56
Mi-journée - 'Hatsot12:58
Min'ha Guédola13:29
Min'ha Kétana16:33
Plag Hamin'ha17:49
Coucher du soleil - Chkiya19:04
Apparition des étoiles - Tstèt haKokhavim19:49
Nuit selon Rabbénou Tam20:40
Mi-nuit - 'Hatsot halayla00:58

Daf Hayomi

Michna Yomit

Yebamot 14-5

Limoud au féminin

Etude n°274

Moussar du Jour - 5 Nissan

Cette spontanéité dans la pratique des mitzvot et l’étude de la Torah permet à l’homme de se sentir porté par un « feu sacré », une envie brûlante de réaliser les mitsvot qui ne tolère aucune temporisation, aucun retard, aucune mise à distance par la réflexion. Il ne s’agit pas, naturellement, d’agir de manière irréfléchie, mais il s’agit plutôt d’éviter la tentation de ramener la mitsva dans les frontières étroites du temps social à l’image de nos autres activités matérielles.

Cet élan peut déconcerter les esprits modernes habitués à valoriser le fait de prendre le temps de la réflexion, et de ne pas se précipiter. Mais cette attitude, aussi louable soit-elle dans nombre de circonstances, est inappropriée dans l’exécution de la volonté divine. Cette dernière fait appel à un autre ressort que celui de la réflexion, elle fait appel avant tout à une adhésion spontanée, naturelle qui se passe de mots, d’arguments ou de raisons.

C’est là le sens d’une célèbre discussion entre Rava et un Saducéen (Traité Chabat 88 a), où ce dernier reproche au Maître l’engagement irraisonné du peuple juif selon lui du « Naassé ve nichma’ » « Nous ferons puis nous comprendrons ». Rava lui oppose la saine confiance du peuple Juif dans tout ce que l’Eternel lui ordonne "L’intégrité des hommes droits est leur propre guide" (Proverbes 11, 3). [Jerome Touboul]

Haut de page