Contactez-nous
Couple

Couple

Le Bonheur véritable d'après Harvard

Mis en ligne le Jeudi 5 Janvier 2017

Quel est le secret d'un bonheur durable ? Si nous devions investir toute notre énergie pour vivre heureux, sur quoi devrions-nous miser ?

Récemment, une étude américaine a demandé aux jeunes de 18-25 ans quel était, selon eux, le but le plus important dans leur vie. Plus de 80% d’entre eux ont répondu : devenir riche. 50% de ces mêmes jeunes adultes ont répondu qu'un objectif de vie important était de devenir célèbre.

Nous entendons constamment qu'il faut réussir ses études, travailler dur et accomplir davantage, si bien que ces choses s'imposent souvent comme des objectifs de vie.

Or, une étude exceptionnelle d'Harvard, qui a duré plus de 75 ans, vient nous prouver exactement le contraire. Dans le cadre de cette recherche, des chercheurs ont suivi 724 hommes, année après année, depuis leur entrée à l'université ou dans la vie active jusqu’à leurs vieux jours, afin de déterminer ce qui les prédisposait au bonheur. Leur conclusion est édifiante : l'harmonie dans le couple nous rend plus heureux et améliore notre santé, et ce, quel que soit notre niveau de richesse matérielle.

Passé 80 ans, tous les hommes de l'étude se définissant comme heureux et vigoureux avaient le même point commun : ils vivaient tous une relation de couple épanouissante. Les couples les plus heureux ont rapporté que vers 80 ans, durant les jours où la douleur physique était la plus forte, leur humeur demeurait tout aussi heureuse. En revanche, les gens malheureux dans leurs relations ont témoigné qu’au moment où la douleur physique arrivait à son sommet, celle-ci était aggravée par la douleur émotionnelle.

La deuxième grande leçon de l'étude est que les bonnes relations ne font pas que protéger nos corps, mais aussi nos cerveaux. Il s'avère qu'être dans une relation solide avec son conjoint est protecteur et permet même à la mémoire de rester aiguisée plus longtemps. A l'inverse, ceux qui sentent ne pas pouvoir compter l'un sur l'autre ont expérimenté des déclins précoces de la mémoire.

Dans ce cas, si connaître les joies d'un bon Chalom Bayit permet de connaître un bonheur véritable, pourquoi passons-nous la majeure partie de notre vie à courir après des plaisirs éphémères ?

En nous incitant à consommer toujours plus, la société moderne nous laisse imaginer que les choses matérielles permettent d’avoir la belle vie, comme si partir aux Seychelles, avoir une maison avec piscine, une Mercedes ou le dernier Iphone étaient la clé du bonheur.

Alors forcément, lorsqu’on se retrouve dans une relation de couple où les efforts du quotidien et notre capacité à nous mettre de côté pour l'autre vont être les éléments déterminants de sa réussite, on frôle souvent le choc thermique et les efforts paraissent surhumains. Mais accrochons-nous !

Dans un cours, le Rav Benchétrit avait fait la comparaison suivante : une personne faisant du sport régulièrement éprouve un véritable plaisir, elle se sent en forme et revigorée. En revanche, celle qui n'a pratiqué aucune discipline sportive pendant des années et qui, du jour au lendemain, décide de s'inscrire dans une salle de sport, va ressentir des courbatures un peu partout après la première séance. Cette sensation va se reproduire à plusieurs reprises, et peut-être même que la personne décidera d'arrêter.

Quelle est la différence entre ces deux personnes ? Pour la première, n'ayant jamais cessé de faire des efforts, l'exercice lui semble facile, contrairement à la seconde.

Il en va de même dans un couple : si dès le début du mariage, on s'habitue à donner à son partenaire, chacun sentira qu'il peut compter sur l'autre. Ainsi, progressivement, ce qu'on appelle aujourd'hui un effort n'en sera plus un. Mieux encore, l'effort d'aujourd'hui sera le bonheur de demain.

Comme nous l'apprend la Torah, la structure des mondes repose sur le secret de l'union entre l'homme et la femme. En d'autres termes, un couple parvenant à atteindre l'harmonie participe, à son niveau, à la perfection du monde, et a le mérite de voir la Présence divine résider dans son foyer.

Ne ménageons pas nos efforts et investissons le maximum d'intelligence, d'énergie et de patience pour y arriver.

Léa NABET - © Torah-Box

Inscription Torah-Box.com

Pour accéder à l'intégralité du site Torah-Box.com, inscrivez-vous gratuitement en moins d'une minute.

Tazria-Metsora 5777

Paracha de la semaine

Tazria - Metsora

Allumage des bougies Allumage des bougies à Paris

Vendredi 28 Avril 2017 à 20:43 *
Sortie du Chabbath à 21:57 *
changer de ville
* Horaires données a titre indicatif,
vérifiez les horaires de votre communauté.

13 Divrei-Torah

sur Tazria - Metsora

Prochaine fête

8 Divrei-Torah

sur Lag Baomer

Haut de page