Contactez-nous
Coaching

Coaching

Pessa’h : une maison propre et qui compte bien le rester !

Mis en ligne le Mardi 13 Mars 2018

Pess’ah arrive à grands pas et il va s’agir de nettoyer chaque recoin de la maison… Oui mais nous, nous voulons non seulement que notre maison soit propre mais aussi qu’elle le reste pour toute l’année. Nos conseils pour une maison propre et… qui entend bien le rester !

Pour la majorité de la gente féminine, la fête de Pessa’h est l’occasion rêvée de récurer la maison de fond en combles, de mettre de l’ordre dans tous ces recoins laissés pour compte de l’habitat et de faire briller de mille feux les vitres et autres lustres (l’une des raisons pour lesquelles je n’ai pas de lustre). Oui, mais Pessa’h est aussi l’occasion inattendue de nous débarrasser enfin de ce besoin irrépressible de perfection qui nous poursuit toute l’année et plus particulièrement à cette période du calendrier. Et d’apprendre à nous réjouir de nos efforts (comprenez : une maison propre et sans ‘Hamets), même si les résultats ne sont pas à la hauteur de nos espérances (comprenez : le même salon que dans le catalogue Habitat).

Vous l’aurez compris, le but est de débarrasser la maison de toute trace de ‘Hamets et aussi de faire un peu d’ordre et de nettoyage et non point d’aseptiser votre maison comme s’il s’agissait d’un bloc opératoire avant une inspection du ministère de la Santé. En attendant, pour ne pas perdre la vôtre et atteindre vos objectifs sans trop de dégâts collatéraux, voici 3 petits conseils qui devraient vous permettre d’y arriver.

1. Définissez des objectifs clairs. « Une maison impeccable », par exemple, n’est pas un objectif clair. « Réussir à former des paires de chaussettes assorties » en est un.  Vous avez le choix entre astiquer la maison du sol au plafond, voire au-delà, et arriver au Séder avec la même mine que Pharaon après le passage de la mer des Joncs, ou vous en tenir à des exigences plus réalistes et rentrer dans la fête avec toute votre tête. Si la première option ne vous tente que très moyennement, ou alors juste à Pourim, alors munissez-vous d’un stylo et définissez des objectifs clairs pour chaque pièce de la maison.

2. Divisez les tâches en sous-tâches. La cuisine peut être par exemple divisée en : réfrigérateur, placards, gazinière, four, plans de travail, table et chaises, sol, fenêtres. Classez ces sous-tâches par catégories : personne responsable, zone, semaine etc. Vous obtiendrez ainsi une vue d’ensemble plus claire du travail à abattre. Ce qui, à terme, en facilitera grandement l’accomplissement.

3. Définissez vos priorités. Munissez-vous de trois markers fluo : un rose, un jaune et un vert. En rose, surlignez les tâches indispensables comme le nettoyage minutieux du réfrigérateur, celui des cartables et des tables et chaises par exemple. En jaune, surlignez les tâches à faire, mais pour lesquelles vous pouvez investir moins d’énergie et de temps : la bibliothèque, les lits, les jouets etc. Enfin en vert, colorez celles que vous laisserez pour la fin, dans le cas (probable ou peu probable, barrez la mention inutile) où il vous resterait du temps après avoir terminé les deux catégories précédentes : les rideaux, les armoires à vêtements, etc.

Il ne s’agit pas ici d’un amusant jeu de coloriage, mais plutôt de vous aider à déterminer ce qu’il est indispensable de réaliser afin de débarrasser la maison de ‘Hamets de ce qu’il ne l’est vraiment pas mais que nous nous entêtons néanmoins à accomplir car « tout le monde le fait » (tout le monde ou juste la voisine ?!). Et qui est la grande gagnante de ce jeu de couleurs ? Celle qui parvient à colorer le maximum de tâches en vert, car elle aura compris que le but n’est pas d’arriver au Séder en plusieurs morceaux à assembler, mais de rendre sa maison Cachère pour Pessa’h. N’oubliez pas de faire participer les membres de la famille à l’effort national de mise en ordre, car rien ne justifie que tout le travail ne se concentre que sur une seule personne, vous en l’occurrence ! 

Enfin laissez votre fierté s’exprimer au fur et à mesure que vous barrerez en rouge les tâches accomplies, vous n’êtes pas prête d’oublier de sitôt le sentiment de plénitude qui en découlera. Croyez-en mon expérience !

Ménage de Pessa’h & Co

Maintenant que votre maison est fin propre (relisez cet article après Pessa’h pour plus de réalisme), il va s’agir de maintenir l’ordre et la propreté obtenue à la sueur de votre front sur le long terme. Disons-le d’emblée : si vous avez travaillé méthodiquement et sérieusement, il vous sera plus aisé de maintenir le ménage de Pessa’h sur le reste de l’année.

Premier conseil : dès la fin de la fête, ne reportez plus au lendemain ce que vous pouvez faire le jour même (non ne fuyez pas, promis, c’est le seul conseil de ce genre que je donnerai !). Habituez-vous à nettoyer la plaque de cuisson dès la cuisine terminée, à déléguer la vaisselle dès le repas achevé et à demander à votre tribu de faire les lits avant de partir pour l’école. Tout de suite. Et non pas seulement après avoir reçu l’appel de votre belle-mère qui vous annonce qu’elle passe vous voir, puisqu’elle est dans le quartier.

Second point : veillez à maintenir l’entrée de la maison propre et ordonnée. C’est un point important, autrement à chaque fois que vous ou les vôtres passerez le pas de la porte, vous risqueriez d’être pris d’une envie subite de le repasser en sens inverse. 

Troisième conseil : lancez les tâches qui se font d’elles-mêmes avant celles qui exigent une présence. Par exemple, mettez en marche la machine à laver avant de ranger les chambres. Mettez les pommes de terre à cuire avant de hacher la viande pour les steaks. Et ainsi de suite.

Enfin, comprenez que les objets ne développent généralement aucun sentiment d’attache envers leurs propriétaires (sinon c’est qu’il ne s’agit pas d’objets). Cessez donc de vous en vouloir de jeter ceux qui ne vous sont plus d’utilité et conservez uniquement ce qui vous sert.

Bon frottage !

Elyssia BOUKOBZA - © Torah-Box
Formation au Mariage

Paracha de la semaine

Balak

Allumage des bougies Allumage des bougies à Paris

Vendredi 29 Juin 2018 à 21:39 *
Sortie du Chabbath à 23:03 *
changer de ville
* Horaires données a titre indicatif,
vérifiez les horaires de votre communauté.
Haut de page