Contactez-nous
Coaching

Coaching

A savoir si vous accouchez pour la première fois !

Mis en ligne le Vendredi 14 Juillet 2017

Vous en avez rêvé, le voici qui arrive, le moment où vous allez enfin mettre au monde votre bébé. Quand aller à la clinique et qu’est-ce qu’une péridurale ? Tout ce que vous devez savoir avant d’entrer en salle d’accouchement dans l’article qui suit !

Après près de 9 mois d’attente, voici enfin venu le moment tant attendu : celui où vous allez enfin mettre au monde votre bébé (celui que vous ne connaissez que par ses petits coups de pieds…). Que vous en soyez au début de votre neuvième mois de grossesse ou à votre terme, soit entre la 37ème et la 42ème semaine, l’accouchement est dans tous les cas imminent.

Quand partir pour la clinique ?

La première phase du travail, dite phase latente, peut s’étendre sur deux semaines avant l’accouchement à proprement parler. Inutile de paniquer, il s’agit d’une situation tout à fait normale et il n’est pas encore temps de partir pour la clinique. C’est pendant cette période que le bébé se positionne correctement dans le col de l’utérus et il est probable que vous ressentiez les fameuses « fausses contractions » (les contractions de Braxton Hicks), qui sont seulement une preuve supplémentaire que le corps est en pleine préparation en vue de l’accouchement. Pour celles qui ont déjà accouché, cette période sera plus courte que pour celles qui accouchent pour la première fois. Il est judicieux d’effectuer à ce moment une analyse sanguine ; en cas d’anesthésie péridurale, le processus sera écourté car l’équipe médicale possèdera déjà vos résultats.

La seconde phase, dite phase active, est déjà le signe plus clair que la naissance approche à grands pas. Les contractions sont plus longues, plus douloureuses, et surtout plus régulières. Il est également possible que vous perdiez les eaux (vous ressentirez soit un petit écoulement soit une perte importante de liquide transparent). Dès que les contractions durent environ 1 minute et qu’elles se produisent à intervalle de 5 minutes, ou si vous avez perdu les eaux, c’est le moment de vous rendre sans plus tarder à la clinique ou à l’hôpital. Dès votre arrivée, l’équipe médicale vous connectera à un monitoring afin de vérifier le rythme cardiaque et les mouvements du fœtus. Un examen vaginal sera également effectué, qui permettra de déterminer l’avancement du travail. Dès l’effacement du col et une ouverture d’environ 5 cm, vous serez introduite en salle de travail.

En salle de travail

A ce stade, attendez-vous à ce que bébé fasse son apparition entre 3 à 6h après votre entrée en salle d’accouchement. Les douleurs, le stress, les nausées, ou les bouffées de chaleur sont tout à fait normaux. C’est le moment de vous rendre aux toilettes en vue d’une éventuelle anesthésie péridurale (une fois administrée, vous ne pourrez plus vous lever). Si vous choisissez de ne pas subir d’anesthésie, d’autres solutions pour soulager la douleur pourront vous être proposées, mais sachez qu’aucune n’est aussi efficace que la péridurale qui atténue presque totalement la douleur.

Puis, commence la phase de transition, qui peut durer de quelques minutes à une demi-heure (sauf éventuelles complications de dernière minute). C’est celle où le col est presque entièrement dilaté (à 10 cm) et où vous commencerez à ressentir le besoin de pousser ; cependant, il est important de suivre les instructions des sages-femmes qui pourront vous demander de pousser, soit selon votre besoin, soit selon les indications du monitoring (c’est généralement le cas avec la péridurale, puisque les sensations de la femme sont flouées). Au terme de cette phase, vous entendrez enfin pour la première fois les cris de votre bébé…

Le cordon ombilical est coupé dès les premières secondes qui suivent la naissance, puis le bébé est posé contre vous afin que vous puissiez faire connaissance, après tous ces mois d’attente. Le contact peau à peau est bénéfique à vous deux : à votre bébé, il procure une sensation de sécurité et stabilise son rythme cardiaque et respiratoire, après tous les efforts déployés pour la naissance ; à vous, il permet de libérer de l’ocytocine, une hormone permettant à l’utérus de reprendre sa forme initiale et d’éviter les hémorragies. 

Votre bébé est ensuite pesé, mesuré, examiné, lavé, emmitouflé et éventuellement vacciné (si vous ne le souhaitez pas, il vous faudra l’indiquer à l’équipe médicale dès votre arrivée à l’hôpital).

L’expulsion du placenta et la période post-natale

Mais pour la maman, l’accouchement n’est hélas pas tout à fait terminé… Il lui faudra encore expulser le placenta qui commence à se décoller dès la naissance du bébé. Cette phase peut durer entre 5 et 30 minutes au cours desquelles de l’ocytocine sera éventuellement administrée afin de faciliter le processus. Vous ressentirez probablement encore quelques contractions, et, en cas d’épisiotomie, des points de suture seront effectués.

Mazal Tov ! Une belle période de bonheur vous attend en compagnie de votre bébé, jusqu’à 120 ans et en bonne santé. Vous pouvez être fière de vous, vous avez traversé cette épreuve avec courage. A présent, il va s’agir pour vous de vous reposer autant que possible afin de pouvoir vous occuper de votre bébé.

A ce stade, la fatigue, la tension, voire la déprime sont tout à fait naturels. Ce n’est pas le moment de prouver que vous êtes une « bonne mère » pas plus que vous devez vous sentir obligée de suivre tous les conseils de votre entourage… Vous avez encore de longues années pour asseoir votre maternité et construire un lien avec votre enfant.

Au terme de cette aventure palpitante qu’est la naissance, c’est le moment d’adresser une prière à Hachem : « Puisse cet instant être le départ d’une longue vie de bonheur, de santé et de satisfaction ! ».

Elyssia BOUKOBZA - © Torah-Box

Paracha de la semaine

Vayétsé

Allumage des bougies Allumage des bougies à Paris

Vendredi 24 Novembre 2017 à 16:43 *
Sortie du Chabbath à 17:53 *
changer de ville
* Horaires données a titre indicatif,
vérifiez les horaires de votre communauté.

Prochaine fête

Haut de page