Contactez-nous
A'haré Mot

A'haré Mot

5 faits sur la Paracha A'haré-Mot que vous ignorez (peut-être)

Mis en ligne le Mercredi 25 Avril 2018

Chaque semaine, découvrez 5 anecdotes écrites dans la Paracha de la semaine que vous pouvez étudier ici et poser comme question à votre table du Chabbath.

כְּתֹֽנֶת־בַּ֨ד קֹ֜דֶשׁ יִלְבָּ֗שׁ וּמִֽכְנְסֵי־בַד֮ יִהְי֣וּ עַל־בְּשָׂרוֹ֒ וּבְאַבְנֵ֥ט בַּד֙ יַחְגֹּ֔ר וּבְמִצְנֶ֥פֶת בַּ֖ד יִצְנֹ֑ף בִּגְדֵי־קֹ֣דֶשׁ הֵ֔ם וְרָחַ֥ץ בַּמַּ֛יִם אֶת־בְּשָׂר֖וֹ וּלְבֵשָֽׁם׃ (16:4)

Il sera vêtu d’une tunique de lin consacrée, un caleçon de lin couvrira sa chair, une écharpe de lin le ceindra, et une tiare de lin sera sa coiffure. C’est un costume sacré, il doit se baigner dans l’eau avant de s’en vêtir.

1. Quelle coutume contemporaine tire-t-elle son origine des vêtements blancs du Cohen Gadol ?

  • Le Kittel (tunique en lin blanc) porté à Yom Kippour est un rappel des vêtements blancs du Cohen Gadol. (Artscroll)

 

וְכָל־אָדָ֞ם לֹא־יִהְיֶ֣ה ׀ בְּאֹ֣הֶל מוֹעֵ֗ד בְּבֹא֛וֹ לְכַפֵּ֥ר בַּקֹּ֖דֶשׁ עַד־צֵאת֑וֹ וְכִפֶּ֤ר בַּעֲדוֹ֙ וּבְעַ֣ד בֵּית֔וֹ וּבְעַ֖ד כָּל־קְהַ֥ל יִשְׂרָאֵֽל׃ (16:17)

Que personne ne soit dans la Tente d’assignation lorsqu’il entrera pour faire propiation dans le sanctuaire, jusqu’à sa sortie. Ayant ainsi fait propitiation pour lui-même, pour sa maison et pour toute l’assemblée d’Israël.

2. Qui avait le droit d’entrer (dans le Saint des saints) pour accompagner le Cohen Gadol ?

  • Personne n’avait le droit d’entrer dans le Saint des saints lorsque le Cohen Gadol accomplissait le service de Yom Kippour. Pas même les anges. (Yérouchalmi, Yoma 1:5)

3. L’encens était une réparation pour quelle faute ?

  • Le service de l’encens réparait la faute du Lachone Hara’ (médisance), car elles sont similaires. Tout comme le service de l’encens est très silencieux, de même, le Lachone Hara’ se dit à voix basse derrière le dos des gens. (Yoma 44a)

 

וְכִלָּה֙ מִכַּפֵּ֣ר אֶת־הַקֹּ֔דֶשׁ וְאֶת־אֹ֥הֶל מוֹעֵ֖ד וְאֶת־הַמִּזְבֵּ֑חַ וְהִקְרִ֖יב אֶת־הַשָּׂעִ֥יר הֶחָֽי׃ (16:20)

Quand il aura achevé de purifier le sanctuaire, la Tente d’assignation et l’autel, il fera amener le bouc vivant.

4. Qu’est-il advenu de l’ancienne coutume d’attacher de la laine aux fenêtres des habitations ?

  • Il existait autrefois une coutume d’attacher de la laine rouge la veille de Yom Kippour aux fenêtres. Certains de ces fils devenaient blancs, tandis que d’autres restaient rouges, embarrassant les membres du foyer. Cette coutume cessa donc d’exister, et la laine rouge ne fut suspendue qu’aux portes du Hékhal (sanctuaire) à l’intérieur de l’Oulam. On mit également fin à cette coutume, car il restait parfois rouge, ce qui irritait de nombreuses personnes. Au final, on finit par l’attacher uniquement au rocher à partir duquel le bouc était précipité du haut d’une falaise. (Roch Hachana 31b, Talmud de Jérusalem Chabbath 9:3, Yoma 6:5)

 

אַל־תִּפְנוּ֙ אֶל־הָ֣אֱלִילִ֔ים וֵֽאלֹהֵי֙ מַסֵּכָ֔ה לֹ֥א תַעֲשׂ֖וּ לָכֶ֑ם אֲנִ֖י ה’ אֱלֹהֵיכֶֽם׃ (19:4)

Ne vous adressez point aux idoles, et ne vous fabriquez point des dieux de métal, Je suis l’Eternel, votre D.ieu.

5. Quels sont les dix différents types d’idoles mentionnées dans la Torah ?

  • Dix idoles différentes sont mentionnées dans la Torah : Elilim, Péssel, Massékha, Matséva, Atsavim, Terafim, Giloulim, Chikoutsim, ‘Hamanim, Achérim. (Voir Méam Loez pour une explication approfondie)
Rav Eytan Yehudah DZIKOWSKI - © Torah-Box
Haut de page