Paracha Tsav
Prochaine fête : Pourim (ce soir)
Contactez-nous
Projet dédié par un généreux donateur
Projet dédié par un généreux donateur

Pessa'him 22a : manger le Guid Hanaché ?

Rédigé le Mardi 13 Décembre 2016
La question de David P.

Bonjour,

Dans Pessa'him 22a, au sujet de la discussion entre Rabbi Yéhouda et Rabbi Chimon, pourrait-on au final dire que Rabbi Chimon permet implicitement de profiter du Guid Hanaché d'un animal Tamé (impur), étant donné qu'il estime que le consommateur n'est pas coupable de quoi que ce soit en le mangeant ?

La réponse de Rav Avraham TAIEB
Rav Avraham TAIEB
3692 réponses

Chalom Ouvrakha,

En effet, d'après Rabbi Chimon bar Yo'haï, il n'y a pas d'interdiction (tout au moins de la Torah) de manger du Guid Hanaché d'un animal impur, car :

1) En ce qui concerne l'interdiction de manger de l'animal impur, Rabbi Chimon pense que le Guid Hanaché n'a aucun goût, n'a donc pas un statut d'aliment, et n'est donc pas interdit à la consommation; c'est comme si on mangeait un morceau de bois.

2) En ce qui concerne l'interdiction de consommer le Guid Hanaché, Rabbi Chimon pense que la Torah n'a interdit que le Guid Hanaché de l'animal pur du fait qu'elle nous ordonne, dans ces termes, "le Guid Hanaché, vous ne le mangerez pas...", on comprend que c'est le Guid Hanaché qui nous est interdit et non le reste de l'animal. La Torah parle donc forcément d'un animal pur, et l'interdiction ne concerne donc que l'animal pur et non l'animal impur ! (Rachi)

Kol Touv.

Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham TAIEB
Haut de page