Paracha Vayigach
Fête actuelle : 'Hanouka
Contactez-nous
Projet dédié par un généreux donateur
Projet dédié par un généreux donateur

Que de problèmes liés à l'eau !

Rédigé le Dimanche 3 Janvier 2016
La question de Carole F.

Bonjour,

Depuis voilà une dizaine d'années reviennent dans ma vie des problèmes liés à l'excès ou au manque d'eau.

Ce sont des problèmes qui ne sont pas dramatiques et que beaucoup de personnes pourraient se permettre de négliger.

Dans les débuts, j'y ai effectivement fait face de façon responsable, mais sans m'en alerter outre mesure.

Au fil du temps, il s'est cependant avéré que ces problèmes prennent des proportions telles que je dois les prendre en sérieuse considération, au risque de les voir devenir assez graves :

- Infiltrations d'eau dans mon appartement israélien le rendant impropre tant à la location qu'à la vente (origine de l'infiltration indéterminée, risques de sécurité électrique).

- Infiltrations d'eau dans ma résidence principale de France la dévalorisant de beaucoup (un mur entier cloqué et effrité par le fait du voisin peu scrupuleux à l'origine de dégâts des eaux récurrents).

- Sécheresse intime naturelle ayant provoqué des blessures très fréquentes qui ont alerté mes médecins d'un risque de cancérisation.

Je ne poursuivrai pas là la liste, mais ce thème central de l'eau dans ma vie a fini par sauter aux yeux de mes amis, Juifs et non-Juifs, et je suis moi-même désormais très intriguée.

Cela a-t-il une signification ?

Dois-je guider mes actes de vie de façon orientée ?

De manière générale, un thème ainsi récurrent dans une vie a-t-il une signification et invite-t-il à un comportement orienté ?

Je vous remercie beaucoup.

La réponse de Rav Emmanuel BENSIMON
Rav Emmanuel BENSIMON
1101 réponses

Chalom,

De manière générale, la Torah est comparée à l'eau : les deux sont en effet indispensables à la vie. D'ailleurs, lorsque la Torah relate que les juifs manquaient d'eau dans le désert (voir Paracha Béchala'h), nos Sages enseignent qu'ils s'étaient affaiblis dans l'étude de la Torah et la pratique des Mitsvot. Il est donc possible qu'une fuite d'eau fasse allusion à une "fuite de Torah", c'est-à-dire un manque de spiritualité, d'accomplissement de la Torah.

De plus, l'eau fait allusion à la plus grande Mitsva de la femme juive : le Mikvé. Ces eaux replongent la femme dans la pureté originelle du Gan Eden, et du liquide amniotique de la mère.

Il serait intéressant de réfléchir à votre position dans la Torah en général, et plus particulièrement dans cette Mitsva du Mikvé.

Béhatsla'ha.

Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BENSIMON
Haut de page