Paracha Vayigach
Contactez-nous
Projet dédié par un généreux donateur
Projet dédié par un généreux donateur

Vérifier les feuilles de menthe, coriandre, persil,...

Rédigé le Dimanche 12 Octobre 2014
La question de Francine L.

Bonjour,

Comment bien vérifier les feuilles de menthe ?

La réponse de Binyamin BENHAMOU
Binyamin BENHAMOU
1205 réponses

Bonjour,

Je me permets de vous rapporter ici les propos d'une brochure réalisée par le Rav Moché Vayé, spécialiste en matière de vérification des aliments d'après la Halakha.

Les lois qui vont suivre sont les mêmes pour le Coriandre (cosbor), persil, menthe, aneth,...

1. Pour les feuilles fraiches :

Elles sont très infestées et ne pourront pas être utilisées sans nettoyage
et vérification approfondie. Elles sont contaminées par plusieurs sortes
d’insectes, de pucerons.

Nous retrouvons les « thrips » ainsi que les larves de mouches qui creusent des sillons dans les feuilles et dans les tiges. Les feuilles étant petites et nombreuses, il est très difficile de les vérifier correctement.

De nos jours, nous pouvons trouver en Erets Israël, tous ces feuillus en production spéciale (ex : gouch Katif), garantissant l’absence d’insectes. Il est donc conseillé de n’utiliser que ces feuillus.

Mais, bien que ces feuilles (de type gouch Katif) ne soient pas contaminées par les insectes cités plus haut, de petits moucherons auront pu se coller lors de l’emballage ou du transport. Il faudra donc tremper ces feuilles 3 minutes dans l’eau savonneuse et bien les rincer.

Si tout de même, on désire utiliser ces feuillus de pousse normale, il faut savoir qu’il n’y a pas de méthode sûre pour les rendre propres, et de ce fait, il faudra respecter scrupuleusement ce qui est expliqué ci dessous

Vérification :

Il existe 3 méthodes possibles :

Méthode 1 : Essence de coriandre : bien nettoyer les feuilles, les faire cuire dans une marmite à part, puis filtrer ce jus à travers un linge tissé finement, un filtre à café ou du coton.

Méthode 2 : Coriandre enveloppé : laver soigneusement les feuilles, les cuire à l’intérieur d’une poche de tissu tissé finement et bien fermée. A la fin de la cuisson, retirer la poche et jeter. Seul le jus est permis à la consommation.

Méthode 3 : Coriandre haché : retirer toutes les feuilles montrant des traces de sillons. Laisser tremper le coriandre dans une eau savonneuse pendant 3 minutes. Prendre 3 ou 4 branches à la fois, les frotter avec une éponge imbibée d’eau savonneuse, et rincer sous un jet d’eau puissant.

Après ce nettoyage, et après avoir retiré toutes les feuilles contaminées
par des sillons, il faudra tout de même hacher ces feuilles très finement
ou les mixer au robot. (Cette méthode n’est pas valable pour les feuilles
de menthe qui sont trop infestées)

2. Pour les Feuilles deshydratées (tout feuillu) :

Elles ont été lavées industriellement puis séchées dans des fours à haute
température et enfin réduites en miettes de sorte qu’ elles ne posent plus de problèmes d’insectes. Toutefois, comme ce genre d’herbes se garde très longtemps, elles peuvent être contaminées de nouveau par des insectes ou des vers bien visibles à l’oeil nu, et elles feront l’objet d’une vérification.

Vérification :

Etaler les feuilles à plat sur une surface blanche, sans les superposer, et rechercher entre les feuilles la présence de petites punaises de couleur marron ou noire ou bien une sorte de toile soyeuse qui est le signe des mites. Si l’on rencontre un de ces deux signes, le paquet entier sera inutilisable

Le cas des grains de coriandre 

Ils sont parfois infestés.

Vérification : passer dans une passoire à gros trous et examiner ce qui tombe. Puis ouvrir quelques grains et les examiner. Cette méthode s’applique à toutes les épices en grains ou morceaux comme le gingembre, le poivre,..

Soyez le premier à commenter cette réponse Binyamin BENHAMOU
Haut de page