Paracha Bechala'h
Prochaine fête : Tou Bichvat (dans 3 jours)
Contactez-nous
Projet dédié par un généreux donateur
Projet dédié par un généreux donateur
Rabbins dans la cité

Rabbins dans la cité

Rabbins dans la Cité - Parlons du Consistoire...

Mis en ligne le Mercredi 9 Janvier 2019

Donnez votre avis sur cette vidéo

Voir la vidéo

Accès vidéo : Rabbins dans la Cité - Parlons du Consistoire...

Débat en compagnie du Rabbin Meyer Malka et Rav Israel Méïr Crémisi, animé par Yossef Nabeth.
 
Le Consistoire central israélite de France est l'institution créée en 1808 par Napoléon Ier pour administrer le culte israélite en France, sur le modèle des deux autres religions officielles (catholique et protestante). Il nomme le Grand-Rabbin de France.
 
À la suite de la séparation des Eglises et de l'état en 1905, l'institution publique officielle du Consistoire cesse d'exister : les différentes communautés juives de France se sont constituées en associations cultuelles israélites et se sont regroupées au sein de l'Union des communautés juives de France, en gardant cependant la dénomination de Consistoire central.
 
En quoi cette institution unique qui gère la vie juive de la plupart des français est-elle si spécifique ?
 
1. Quels sont les domaines de compétence du Consistoire et son mode de fonctionnement ?
2. Existe-t-il un équivalent en Amérique du Nord ?
3. En quoi le Consistoire est une vaste organisation de redistribution verticale et horizontale, intergénérationnelle et géographique ?
Le Consistoire n'entretient-il pas de communautés artificiellement ?
4. Les rabbins du Consistoire sont bien plus que des rabbins, du coup ?
5. Quelle est sa mission face aux risques d'assimilation ?
6. Votre plus beau souvenir comme rabbin du Consistoire ?
Haut de page