Aujourd'hui à Paris
07:15 : Mise des Téfilines
08:24 : Lever du soleil
12:40 : Heure de milieu du jour
16:55 : Coucher du soleil
17:46 : Tombée de la nuit

Paracha Vayichla'h
Vendredi 4 Décembre 2020 à 16:36
Sortie du Chabbath à 17:49
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Aller chez l'esthéticienne pendant 'Hol Hamo'èd

Rédigé le Mardi 6 Octobre 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Peut-on aller chez l'esthéticienne à 'Hol Hamo'èd ?

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
5597 réponses

Chalom Ouvrakha,

S'il s'agit des cheveux qui dépassent du foulard ou de la perruque, et que, pour des raisons de pudeur, la personne désire les enlever, cela est permis [Maharcham dans son livre Da'at Torah sur le Or'hot 'Haïm 531,1].

Aussi, pour une femme qui a l'habitude de se couper les cheveux [ou les poils] le jour de son Mikvé, cela est permis, car il s'agit d'une Mitsva, et c'est permis, comme pour se couper les ongles [Chmirat Chabbath Kéhilkhata 29, note 83, voir Beth Yossef 532 au nom du Tossefot dans Mo'èd Katan 18].

Enfin, curieusement, tout ce qui touche à la beauté esthétique d'une femme, jeune ou moins jeune [Mo'èd Katan 9b], mariée ou célibataire [Echel Avraham 546,9 et Michbétsot Zahav Sé'if Katan 5, rapporté dans le Biour Halakha fin du Siman 546] n'est pas concerné par l'interdit de 'Hol Hamo'èd [Choul'han 'Aroukh 546-5, voir Biour Halakha au nom du Ritba] et ce n'est pas la peine de réaliser l'acte avec un Chinouy [de manière inhabituelle], et même si l'acte est difficile et fatiguant à réaliser, et même parfois douloureux, ce sera permis.

La raison de cette dérogation est de considérer les besoins corporels et matériels d'une femme comme les besoins alimentaires pour les fêtes. Ainsi, il sera donc permis d'aller chez l'esthéticienne, même si on pouvait y aller avant les fêtes, car nous retrouvons cette dérogation pour les besoins alimentaires [voir Choul'han 'Aroukh 533-1].

Kol Touv et Mo'adim Lésim'ha.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA