Le Chabbath qui suit la fête de Pessa’h, nous avons la coutume de confectionner des pains en forme de clef. La raison principale est que ce Chabbath précède le mois de Iyar.

Le mois de Iyar est le mois où la Manne, cette fameuse nourriture céleste, a commencé à tomber afin de sustenter les juifs dans le désert pour les 40 ans à venir. Cette Manne était l’expression de la Parnassa assuré par D.ieu dans le désert. C’est pourquoi le Chabbath qui annonce ce mois, on prépare des pains en forme de clef pour affirmer que la clef de la Parnassa est entre les mains d’Hachem, et que le mois de Iyar est le mois propice à la prière pour mériter une bonne Parnassa.

Puis 40 ans plus tard, c'est aussi en Iyar que les Juifs sont entrés en Terre Sainte, et la Manne a alors cessé de tomber du ciel. Ils commencèrent donc à manger du produit de la terre et à gagner leur vie de manière naturelle. La ‘Hala en forme de clef symbolise la clef du moyen de subsistance qui provient dela main d’Hachem, et nos prières à Lui pour nous ouvrir les moyens de subsistance.

Une autre raison basée sur les enseignements kabbalistiques - rapportée par le livre « the secret of Challah » - est que la ‘Hala en forme de clef symbolise l'effort spirituel fait de notre part, comme il est écrit : « Faites-moi une ouverture comme le chas d’une aiguille, et j'ouvrirai pour vous une ouverture aussi large qu'un hall spacieux. » Nous créons une ouverture enobservant Chabbath, et nous espérons que D.ieu nous ouvrira son trésor généreux, comme il est écrit : « Il commanda aux nuages d’en haut, et ouvrit les portes du ciel ».

Enfin, certains affirment que la raison pour laquelle on s’empresse de confectionner des ‘Halot juste après Pessa’h est que pendant toute la période de Pessa’h, nous n’avions pas la possibilité de confectionner du pain, et donc de réaliser la Mitsva de Hafrachat ‘Hala. Pour rattraper cela, on s’empresse juste après Pessa’h de faire des ‘Halot afin d’accomplir cette Mitsva avec beaucoup  de zèle.

Il est connu de tous que la Mitsva de Hafrachat ‘Hala recèle beaucoup de Ségoulot : aussi bien pour les femmes enceintes dont l’accouchement est imminent que pour les personnes malades souhaitant guérir, et également pour les personnes désirant une plus grande subsistance.

Alors mesdames, à vos fourneaux et envoyez-nous des photos de vos belles ‘Halot en forme de clef sur entrefemmes@torah-box.com !