Le jeune prodige de la musique religieuse en Israel, Meydad Tasa, présente un titre musical plutôt lié à la période de Eloul, mais écoutable à tout instant.

Il s'agit d'un dialogue entre Hachem et Son peuple. Le 'Am Israel demande pardon et pitié... alors que Hakadoch Baroukh Hou tend les bras à Ses enfants bienaimés qu'il aime plus que tout au monde.

Voir la vidéo Télécharger la vidéo

Paroles :

Les pierres pleurent chaque nuit

Et les larmes coulent de là-haut

Malheur à nous, malheur à nous.

La Chékhina s’est retirée de nous

Et erre à cause de nos fautes

Malheur à nous, malheur à nous.

Sur le mont Tsion dévasté

Tout ici est détruit

Le cœur fait mal à l’intérieur

Malheur à nous.

Toi Hachem, ais pitié

Le cœur s’enflamme tellement par nos actions

Malheur à nous...

 

Refrain :

Revenez vers Moi, Mes bienaimés, Mes enfants

Je vous étreindrai avec chaleur à n’en plus finir

Et vous verrez que c’est vous que J’aime plus que tout le monde

La lumière du monde brillera à nouveau pour vous

 

Oh Papa, en Toi nous avons confiance

Et c’est vrai que nous nous sommes aussi trompés

Pardonne-nous s’il Te plait, pardonne-nous s’il Te plait

Durant les milliers d’années où nous avons pleuré, Ton chemin nous ne l’avons pas oublié

Pardonne-nous s’il Te plait, pardonne-nous s’il Te plait...

Sur le mont Tsion dévasté

Tout ici est détruit

Le cœur fait mal à l’intérieur

Malheur à nous.

Toi Hachem, ais pitié

Le cœur s’enflamme tellement par nos actions

Malheur à nous...

© Torah-Box