Résumé de la Paracha de Chemot

  1. A la fin du livre de Beréchit, Ya'akov et ses enfants descendus en Egypte, sont reçus avec honneur et y vivent paisiblement. Au fil des années, toute cette génération meurt et les Bné Israël se multiplient de manière considérable.
  2. Un nouveau roi est nommé en Egypte. La vitesse de reproduction des Bné Israël, jugée risquée par les égyptiens, ceux-ci persuadent leur roi de promulguer de durs décrets et de leur imposer des travaux forcés.
  3. Par’o ordonne aux sages femmes juives, la mise à mort des bébés garçons Israélites nés. Décret non appliqué par les sages-femmes Israélites.
  4. Nouveau décret de Par’o : noyer dans le Nil tous les bébés garçons nés en Egypte.
  5. Amram et Yokhéved de la tribu de Levi mettent au monde un bébé garçon prématuré. Au bout de 3 mois, ce bébé déposé dans un berceau sur le Nil, sera sauvé par la fille de Par’o qui l’adopte et le nomme Moché.
  6. Moché grandit et met à mort un égyptien ayant frappé un Israélite (dans l’intention de le tuer). Par’o voulant mettre à mort Moché, celui-ci est obligé de fuir l’Egypte et trouve refuge à Midyan.
  7. A peine arrivé à Midyan, Moché vient au secours des filles de Yitro, prêtre de l’endroit, malmenées par des bergers locaux et finit par se marier avec l’une d’elles : Tsipora. Naissance de leur premier fils Guerchom.
  8. Hachem entend la détresse des Bné Israël et se dévoile à Moché dans un buisson ardent qui ne se consumait pas pour lui demander de retourner en Egypte afin de délivrer les Bné Israël d’Egypte. Moché qui refuse au départ cette mission, est prévenu que Par’o refusera de les libérer. Hachem dote Moché de capacités à réaliser des miracles afin de convaincre les Bné Israël de la véracité de sa mission.
  9. Aharon, frère de Moché, est sollicité par Hachem pour l’accompagner chez Par’o.
  10. Moché prend congé de son beau-père et retourne en Egypte. Brit-Mila de son deuxième fils Eli'ézer en chemin, par Tsipora.
  11. Aharon annonce la nouvelle de la libération aux Anciens. Les Bné Israël le croient.
  12. Moché et Aharon se présentent devant Par’o et lui demandent de libérer les Bné Israël d’Egypte. Ils sont renvoyés avec mépris du palais royal et Par’o ordonne de durcir les conditions de travail des Bné Israël qui en veulent à Moché et à Aharon.
  13. Hachem informe Moché que Par’o finira par renvoyer les Bné Israël d’Egypte

Résumé de la Haftara de Chémot [rite Séfarade]

(Jérémie 1, 1-19 ; 2, 1-3)

Début de la prophétie de Jérémie (Yirmeyahou) qui prévient des malheurs que risquent de subir les Bné Israël ainsi que la destruction du Temple, s’ils ne font pas Téchouva. Cette prophétie concerne la période allant du roi Josias, se poursuit sur la période de ses fils Joachim (Yéhoyakim) et Sédécias (Tsidkiyahou) qui succédèrent à leur père, jusqu'à la première année du règne de Cyrus après la destruction du Temple.

Jérémie fut consacré en tant que prophète depuis le ventre de sa mère et prouva ses dons de prophète alors qu’il était tout jeune. Il refusait sa mission de prophète durant sa jeunesse, affirmant ne pas être digne de cette fonction et ne pas avoir réalisé des miracles à l’instar de Moché et Aharon. Hachem n’était pas de cet avis souhaitant justement choisir comme prophète un jeune n’ayant pas fauté. Il l’assure de Sa protection dans toute situation.

Lien avec la Paracha : Le refus de la mission impartie à Jérémie comme l’avait refusé Moché bien avant lui. Les deux finiront par accepter.

Résumé de la Haftara de Chémot [rite Ashkénaze]

(Isaïe 27, 6-13 ; 28, 1-13 ; 29, 22-23)

Le prophète Isaïe (Yecha’ya)  est envoyé pour réprimander les Bné Israël et les inciter à la Téchouva. Isaïe rappelle aux Bné Israël les bienfaits d’Hachem envers eux depuis qu’ils sont devenus un peuple en Egypte ainsi que Sa miséricorde vis-à-vis des Bné Israël même au moment où ils fautent. Isaïe annonce qu’au moment de la délivrance finale, Hachem aura pitié d’eux lorsqu'il sonnera du Chofar et que les Bné Israël se rassembleront des 4 coins du monde en terre d’Israël.

Isaïe s’adresse aux 10 tribus puis à la tribu de Yéhouda et les encourage à cesser leur mauvaise conduite et les avertit de la punition qui les attend s’ils persévèrent dans cette voie.

La Haftara termine sur une note optimiste où le prophète Isaïe annonce qu’au moment de la rédemption, tout Israël reviendra vers Hachem et sanctifiera Son nom.

Lien avec la Parachat Chémot : Les premiers mots de la Haftara הבאים ישרש יעקב "Ceux qui étaient venus (en Egypte) et que Ya’akov avait implantés… "  ressemblent aux premiers mots de la Paracha : בני ישראל הבאים מצרימה  "Les fils d'Israël (Ya’akov) qui étaient venus en Egypte…"

Adaptation du Mikra Méfourach (Editions Oz Véhadar) et de Hatorah Chéli (Editions Ma’yenotékha)