Endeuillé et Michté de Pourim

Rédigé le Lundi 16 Février 2015
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Je suis en deuil de mon père.

Pour la Sé'ouda de Pourim, que dois-je faire : aller chez des amis, en inviter, ou rester seul ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28219 réponses

Bonjour,

Si vous êtes dans l'année suivant le décès de votre papa :

1. Ne restez pas seul pour la Sé'oudat Pourim.

2. Il vous est permis d'inviter des amis à la maison pour la Sé'ouda. Voir Divré Sofrim - Kitsour, année 5772, chapitre 41, Halakha 90 et Loua'h Dinim Oumihaguim - Ahavat Chalom, année 5781, page 365.

3. Il est interdit d'écouter de la musique. Pour une autre opinion, voir :

https://www.torah-box.com/question/endeuille-assister-a-un-michte-avec-musique_36958.html

4. Vous êtes tenu d'écouter la Méguila, d'envoyer des Michloa'h Manot et les Matanot Laévyonim. Voir Choul'han 'Aroukh Yoré Déa, chapitre 401, Halakha 7 et Choul'han 'Aroukh Ora'h 'Haïm, chapitre 696, Halakha 6.

5. Dans les communautés Ashkénazes, on n'envoie pas des Michloa'h Manot à celui qui est en deuil - durant les 12 mois [pour le père et la mère] et durant les trente jours [pour les autres proches]. Cependant, il est permis d'en envoyer aux autres membres de sa famille.

6. Dans la plupart des communautés Séfarades, il est habituel de lui en envoyer. Voir Yalkout Yossef [nouvelle édition - 5773], page 779, Halakha 11.

Minhag au Maroc : Durant les 12 mois [pour le père et la mère] et durant les trente jours [pour les autres proches], l'endeuillé envoie des Michloa'h Manot mais on ne lui en envoie pas. Voir 'Atérèt Avot, volume 2, page 233 et Maguèn Avot, volume 1, page 433.

Minhag en Tunisie : Après les 7 jours, l’endeuillé envoie et reçoit les Michloa'h Manot. Voir 'Alé Hadass, pages 696-697, fin du passage 20.

7. Durant le repas, lisez des Téhilim, des Michnayot, et étudiez quelques passages dans un livre de Torah en disant auparavant : Léilouy Nichmat ... [le prénom de votre papa Ben prénom de son papa].

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN