Aujourd'hui à Paris
07:23 : Mise des Téfilines
08:25 : Lever du soleil
13:35 : Heure de milieu du jour
18:43 : Coucher du soleil
19:29 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Quelle prière faire à Kippour pour une femme ?

Rédigé le Mercredi 30 Septembre 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Quelle prière doit faire une femme à Kippour ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
5454 réponses

Chalom Ouvrakha,

Le strict minimum est de dire les Birkot Hacha'har ou, au moins, les Birkot Hatorah [pour s'acquitter de l'obligation de la prière] et ensuite les Ta'hanounim, en rajoutant les passages de "Al 'Hèt", qui détaillent toutes les sortes de fautes que l'on aurait transgressé.

En effet, la femme aussi est astreinte à l'obligation de se repentir le jour de Kippour [Yéréim 263 et 121, 'Hinoukh Mitsva 364 et Kaf Ha'haïm 607,4].

Si elle a le temps, elle pourra faire la prière de Cha'harit et s'acquitter des Ta'hanounim en les lisant pendant Cha'harit.

Si le temps lui permet encore, et que cela lui est possible, elle fera Min'ha de Yom Kippour.

En général, la prière de Moussaf, comme pour Roch 'Hodech, Chabbath et Yom Tov, est réalisée par rapport à l'obligation d'offrir le sacrifice de Moussaf, or, les femmes étaient exemptées de ce sacrifice. C'est la raison pour laquelle certains exemptent les femmes des prières de Moussaf, qui ne sont que le dérivé des sacrifices de Moussaf [Tslah Brakhot 26a, Rabbi Akiva Eiguer et autres]. D'autres incluent la femme dans la possibilité de dire cette prière [Béèr Its'hak Ora'h 'Haïm 20, voir Yalkout Yossef tome 1, page 187, Tsits Eli'ézer tome 11-1 et autres].

Mais, en ce qui concerne le Moussaf de Roch Hachana et de Yom Kippour, qui implique aussi la miséricorde d'Hachem, on pourra inclure la femme, et elle pourra dire le Moussaf de Roch Hachana et Yom Kippour [voir Yalkout Yossef tome 5, page 117].

Dans la mesure du possible, la femme est aussi astreinte de dire la prière de Né'ila, car cette prière supplémentaire implore la miséricorde d'Hachem [voir Yabi'a Omer tome 2-6].

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA