Aujourd'hui à Paris
06:42 : Mise des Téfilines
07:43 : Lever du soleil
13:04 : Heure de milieu du jour
18:25 : Coucher du soleil
19:10 : Tombée de la nuit

Paracha Terouma
Vendredi 28 Février 2020 à 18:13
Sortie du Chabbath à 19:21


Hiloulot du jour
Rav Nathan Tsvi Finkel (Saba De Slabodka)
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Se prosterner devant le Machia'h ?

Rédigé le Dimanche 7 Juillet 2019
La question de Camille H.

Chalom Rav,

Merci pour le temps accordé à ma question.

Quand le Messie viendra, devons-nous nous agenouiller devant lui ?

Si c'est le cas, du fait que ça sera un homme, nous allons donc transgresser la loi qui nous interdit l’idolâtrie ?

Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18471 réponses

Bonjour,

Lorsque Machia’h viendra, on ne s’agenouillera pas devant lui. On restera figé sur place et on s’émerveillera de sa splendeur, sa sainteté et sa sagesse.

On récitera, alors, plusieurs Brakhot, car on sera en présence de plus de 600.000 personnes et en présence d’un roi qui est, également, un géant en Torah, et pour d’autres raisons :

Première Brakha

Baroukh Ata Ado-nay, Élo-hénou, Mélèkh Ha’olam, Hatov Véhamétiv !

Cette Brakha est récitée lorsque l’on apprend une très bonne nouvelle. Voir Choul'han ‘Aroukh, chapitre 222, Halakha 1, Cha’ar Ha’ayin, étude 34, à la fin de l’ouvrage, page 388.

Certains font remarquer qu’il faut considérer ce qui est mentionné dans les références suivantes : Michna Broura, chapitre 223, passages 4 et 21, Biour Halakha, chapitre 221, passage Mévarekh et chapitre 222, passage Dayane.

Seconde Brakha

Baroukh Ata Ado-nay, Élo-hénou, Mélèkh Ha’olam, Goel Israël !

Voir Lev ‘Haïm [Rav ‘Haïm Fallaggi], volume 2, réponse 42.

Troisième Brakha

Baroukh Ata Ado-nay, Élo-hénou, Mélèkh Ha’olam, Chéhé’héyanou Vékiyémanou Véhigui’anou Lazmane Hazé !

Voir Lev ‘Haïm [Rav ‘Haïm Fallaggi], volume 2, réponse 42.

Quatrième Brakha

Baroukh Ata Ado-nay, Élo-hénou, Mélèkh Ha’olam, Mé’hayé Hamétim !

Voir Cha’ar Ha’ayin, étude 34, passage 2.

Certains font remarquer que, pour réciter cette Brakha, il est obligatoire d’avoir connu le Machia’h au préalable - comme pour un ami. Voir Choul'han ‘Aroukh - Ora’h ‘Haïm, chapitre 225, Halakha 2 et Michna Broura, passage 5.

Cinquième Brakha

Baroukh Ata Ado-nay, Élo-hénou, Mélèkh Ha’olam, Ché’halak Mé’hokhmato Liréav !

Cette Brakha est récitée lorsque l’on est face à un grand érudit. Voir Choul’han ‘Aroukh, chapitre 224, Halakha 6 et Rambam, Hilkhot Mélakhim, chapitre 11, Halakha 4.

Sixième Brakha

Baroukh Ata Ado-nay, Élo-hénou, Mélèkh Ha’olam, Ché’halak Mikevodo Liréav !

Cette Brakha est récitée lorsque l’on est face à un roi juif. Voir Choul’han ‘Aroukh, chapitre 224, Halakha 8 et Rambam, Hilkhot Mélakhim, chapitre 11, Halakha 1, 3, 4 et chapitre 12, Halakha 3.

Septième Brakha

Baroukh Ata Ado-nay, Élo-hénou, Mélèkh Ha’olam, ‘Hakham Harazim !

‘Hakham Harazim signifie : Qui connait tous les secrets et toutes les pensées de chacun.

Cette Brakha est récitée lorsque l’on voit 600.000 juifs réunis au même endroit.

Voir Choul’han ‘Aroukh, chapitre 224, Halakha 5.

D’après certains, il faut penser, également, à la sagesse du Machia’h - qui provient d’Hachem - car d’après certains de nos maîtres, c’est la Brakha à réciter lorsque l’on voit Machia’h ou un grand érudit en Torah.

Voir Cha’ar Ha’ayin, étude 34, passage 5.

Huitième Brakha

Baroukh Ata Ado-nay, Élo-hénou, Mélèkh Ha’olam, Ché’assa Lanou Ness [Bamakom Hazé] !

Voir Éla Arba’ Amot, chapitre 24, passage 9.

Neuvième Brakha

Certains réciteront la Brakha du Gomel, car ils arriveront de voyage ou du fait qu’ils guériront de leur maladie.

Voir Choul'han ‘Aroukh - Ora’h ‘Haïm, chapitre 219, Halakha 1 et Éla Arba’ Amot, chapitre 24, passage 9.

Cette réponse a été rédigée grâce aux écrits de l’un des petits-enfants de Rav ‘Haïm Kaniewski, rapportés dans l’excellent ouvrage Éla Arba’ Amot, chapitre 24, passage 9 et grâce à l’excellent ouvrage Cha’ar Ha’ayin [Rav Eliyahou Ariel] ainsi que grâce au feuillet Li’hyot Kahalakha.

Avant de réciter ces Brakhot, il est préférable de poser la question au Machia’h, car il y a certains doutes à propos de certaines Brakhot.

Voir Min’hat Chlomo, volume 1, réponse 91, passage 27 et Halakha Broura, volume 11, page 302, Halakha 13.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur