Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:19 : Mise des Téfilines
05:50 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
21:57 : Coucher du soleil
22:59 : Tombée de la nuit

Paracha Kora'h
Vendredi 1er Juillet 2022 à 21:39
Sortie du Chabbath à 23:03
Afficher le calendrier
Projet dédié par un généreux donateur
Vidéo Importante
Torah-Box & vous
Mercredi 29 Juin 2022

Source de l'interdiction de mettre fin à ses jours

Rédigé le Lundi 14 Mars 2022
La question de Eric A.

Chalom Rav,

Quel interdit de la Torah de mettre fin à ses jours pour se repentir de ses fautes (Karèt, Mita…) ?

On voit plusieurs fois dans le Talmud (exemple : femme de Rabbi Méir, Rabbi 'Hiya bar Achi) le fait de mettre fin à ses jours pour faire Téchouva.

Merci de votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
31016 réponses

Bonjour,

1. Il est strictement interdit de mettre fin à ses jours, même si l'intention est de se faire pardonner des fautes. Le Rambam, Hilkhot Rotséa'h, chapitre 2, Halakha 2, ne mentionne pas cette éventualité.

2. Selon la majorité des décisionnaires, cela est déduit des versets nous enjoignant l'interdiction de tuer. Rachi sur Béréchit 9, verset 5, Chémot 20, verset 13.

3. L'histoire de Rabbi 'Hiya Bar Achi mentionnée dans votre question, se trouve dans le Talmud Kidouchine 81b. En effet, il voulut se donner la mort en pénétrant dans le four ayant été alimenté par son épouse, pour se faire pardonner une faute qu'il pensait avoir commis - mais qu'il n'avait pas commise. Je ne rentre pas dans les détails.

Lorsque sa femme lui dévoila la vérité, il sortit du four mais jusqu'à la fin de ses jours, il jeûna énormément [d'après certains : il éprouva des douleurs morales] pour se faire pardonner et il quitta ce monde, d'après certains, suite aux "blessures" causées par les flammes.

4. L'opinion de Rabbi 'Hiya Bar Achi se trouve dans les écrits de certains de nos maîtres. Chem Haguedolim, lettre "Youd", passage 17, Chevout Yaacov, volume 2, réponse 111, Encyclopédia Hilkhatit Réfouit, volume 2, édition 5766, page 51, notes 158-161.

Dans le cadre de ces réponses, il n'est pas possible de détailler davantage.

5. L'histoire de Brouria, la femme de Rabbi Méir, est rapportée dans Rachi, passage Véika Déamré sur Talmud 'Avoda Zara 18b. Elle a également mis fin à ses jours dans le cadre d'un récit semblable à celui de Rabbi 'Hiya Bar Achi.

6. Le suicide est strictement interdit, même si l’intention est d’éviter la transgression d’une faute. Voir Talmud Guitin 57b, édition Schottensteïn, note 44, Encyclopédia Hilkhatit Réfouit, volume 2, édition 5766, page 48, notes 147 et 152, page 51, note 161.

7. Nous avons mérité un très beau cadeau : la Téchouva. Grâce à elle, toutes les fautes peuvent disparaître. Il suffit d'être sincère et tout faire pour ne plus récidiver. Et lorsque la Téchouva est vraiment parfaite, les fautes se transforment en mérites ! Talmud Yoma 86b.

8. Pour quelques détails à ce sujet, voir ici :

https://www.torah-box.com/question/se-suicider-pour-eviter-de-fauter_55628.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 5 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 313 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur