Résumé de la Paracha de Nitsavim

Moché précise dans cette Paracha que l’alliance contractée et qui a été énoncée dans la Paracha précédente est valable pour toutes les générations à venir. Il va les mettre en garde contre la réalisation des punitions citées plus haut si les Bné Israël pratiquent l’idolâtrie. Moché leur annonce qu’en cas d’exil en conséquence de leur comportement, ils feront Téchouva et Hachem les ramènera en terre d’Israël. Moché exhorte les Bné Israël à suivre les prescriptions de la Torah qui est “si proche d’eux”.

 

  1. L’alliance contractée avec les Bné Israël inclut les générations à venir. Si une personne s’interpose volontairement contre l’autorité d’Hachem au point de se rebeller et s’adonner à l'idolâtrie, elle sera sévèrement punie.
  2. Techouva des Bné Israël à la fin des temps. Lorsque les Bné Israël subiront les punitions annoncées et qu’ils seront exilés de la terre d’Israël et éparpillés parmi les nations, ils finiront par faire Téchouva. Hachem les ramènera en terre d’Israël et agira avec bienveillance envers eux. Il annulera leur mauvais penchant et les malédictions viseront leurs ennemis.
  3. La Torah restera toujours accessible aux Bné Israël dans le sens où ils sauront comment mettre en pratique les prescriptions qui y sont inscrites.
  4. Le choix de suivre le bon ou le mauvais chemin est donné à chacun.

Résumé de la Haftara de Nitsavim

(Isaïe 61, 10 ; 62, 1-12 ; 63, 1-9)

Cette Haftara est la septième et dernière de la série des Haftarot dites “Chiv’a Dené’hamata” lues après Tich’a Béav. Le prophète Isaïe décrit la joie de la délivrance finale comparée à celle éprouvée par les mariés. Les justes sont invités à ne cesser de rappeler devant Hachem la promesse de la rédemption. Les préparatifs à la délivrance ainsi que la splendeur de Jérusalem au moment du rassemblement de tous les Bné Israël des quatre coins du monde y sont décrits. Hachem vengera alors la nation de Edom pour le mal infligée aux Bné Israël.

Adaptation du Mikra Méfourach (Editions ‘Oz Véhadar)