Contactez-nous

Ta'anit Békhorot : assister à un Siyoum sans manger

Rédigé le Jeudi 13 Avril 2017
La question de Anonyme

Bonjour,

Je suis un premier-né.

J’ai assisté au Siyoum, mais je n’ai rien consommé.

Ai-je toujours l’obligation de jeûner (la veille de Pessa’h) ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
8698 réponses

Bonjour,

A priori, pour ne pas avoir à jeûner, il est obligatoire de consommer, lors du repas servi en l’honneur du Siyoum : soit du pain [si cela est encore permis], soit des gâteaux [de préférence], soit des fruits, soit une boisson.

La quantité minimale :

Pour les solides : 30 grammes. D’après certains : 55 grammes.

Pour les liquides : 5 cl. De préférence : 8,6 cl.

Si, pour une raison ou une autre, on a assisté au Siyoum sans avoir consommé quoi que ce soit, il n’est plus obligatoire de jeûner.

Voir :

Min’hat Its’hak, volume 9, question 45,

‘Hazon Ovadia - Pessa’h, volume 1, page 212, note 50,

Pisské Techouvot, chapitre 470, passage 11,

Michna Broura, chapitre 470, passage 10,

Kaf Ha’haïm, chapitre 470, passage 10-11,

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Haut de page