Paracha Vayigach
Contactez-nous
Projet dédié par un généreux donateur
Projet dédié par un généreux donateur

Trois questions sur le fait d'ouvrir un paquet Chabbath

Rédigé le Mercredi 31 Décembre 2014
La question de Déborah B.

Chalom Rav,

1) A-t-on le droit de déchirer un paquet (autre que des aliments si on fait attention de ne pas déchirer des lettres) ?

2) Si le risque que l'on déchire des lettres en ouvrant un paquet de chips est grand, a-t-on quand même le droit de l'ouvrir ?

3) Si je ferme avant Chabbath un paquet de chips avec du scotch, ai-je le droit de décoller le scotch pendant Chabbath ?

Merci d'avance.

La réponse de Rav Emmanuel BENSIMON
Rav Emmanuel BENSIMON
1101 réponses

Chalom,

1- La permission de déchirer un paquet n'est valable que pour la nourriture. Toutefois, on pourrait déchirer un paquet autre que des aliments à condition de l'ouvrir de manière différente, et s'il a une utilité pour Chabbath (par exemple déchirer l'emballage de serviettes en papier).

2- Pour les Séfaradim : même s'il est sûr que nous allons déchirer des lettres, c'est permis. En effet, c'est une action indirecte (Psik Réché Dé Lo Niha Lé Béissour DéRabbanane). Le Rav Ovadia Yossef (Yalkout Yossef 2 p.519) le permet explicitement, le Rav Ben Tsion Abba Chaoul également.

Pour les Ashkénazim : il faut s'efforcer de ne pas déchirer les lettres. 

3- Utiliser le scotch pendant Chabbath est totalement interdit. Il faut déchirer de manière différente sans toucher le scotch.

Béhatsla'ha.

Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BENSIMON
Haut de page