Contactez-nous
Torah féminine

Torah féminine

Ce que nous enseigne Sim’hat Torah sur la joie

Mis en ligne le Mercredi 11 Octobre 2017

Si, pour certains, Sim’hat Torah est synonyme de musique, de sachets de bonbons et de petits drapeaux en carton colorés, il est bon de se rappeler que cette fête ne se cantonne pas à ces seuls aspects. Sim’hat Torah est avant tout la fête de la joie dans la Torah et de la Torah dans la joie ! Voici 4 leçons que Sim’hat Torah nous enseigne sur la joie et à garder à l’esprit pour toute l’année à venir.

1. La joie ne dépend ni de l’argent, ni de la réussite, ni d’aucune contingence matérielle. Observez le public qui danse autour de la Torah : jeunes, vieux, enfants, handicapés en chaise roulante, personnes esseulées… Tous n’ont pas été épargnés par la vie, et pourtant, tous, peu importe leur situation personnelle, partagent le même entrain et la même joie. Car rien ne peut venir ébranler la sérénité de celui qui place la Torah à la tête de ses joies.

2. Chaque Juif a de l’importance aux yeux du Créateur, y a-t-il de plus grande joie que celle-là ? On peut parfois avoir l’impression que certaines personnes, de par leur statut social, ont plus de valeur que d’autres. Vient Sim’hat Torah pour nous enseigner que chaque Juif a de l’importance aux yeux du Créateur ! Le responsable ministériel comme le simple cordonnier, le directeur de banque comme le garagiste, tous dansent autour de la Torah et ont en elle une part.

3. Tous s’unissent pour fêter la joie de la Torah, conservons cette unité sur toute l’année à venir ! Les conflits entre voisins ou entre habitants d’un même quartier, les querelles qui accompagnent toute vie communautaire s’estompent soudain à Sim’hat Torah pour laisser place à l’unité du peuple juif dans toute sa splendeur. Fédéré autour de la Torah, le peuple juif peut vaincre toutes les adversités. Profitons de la fraternité qui accompagne les célébrations de Sim’hat Torah et sachons l’importer pour tout le reste de l’année.

4. La Torah est le plus précieux des présents, réjouissons-nous en ! Il n’est de présent plus précieux offert par D.ieu à Son peuple bien-aimé que la sainte Torah. Lorsque nous l’étreindrons et nous réjouirons à ses côtés, n’oublions pas d’inscrire cet amour au plus profond de notre cœur pour le reste de l’année, car c’est bien la Torah qui constitue la source de notre bonheur sur terre.

Menouh'a Fucks

© Torah-Box
Haut de page