Contactez-nous

Ketouvim (hagiographes) » Job (Iyov)

Chapitre 1

Afficher le commentaire de RachiAfficher en hébreuTélécharger le PDF
1,1
II y avait dans le pays d'Ouç un homme du nom de Job; cet homme était intègre et droit, craignant Dieu et évitant le mal.
1,2
Il lui était né sept fils et trois filles.
1,3
Il possédait sept mille brebis, trois mille chameaux, cinq cents paires de bœufs, cinq cents ânesses et de très nombreux gens de service. Et cet homme était le plus considérable de tous les habitants de l'Orient.
1,4
Ses fils avaient coutume d'organiser un festin dans la maison de chacun d'eux à tour de rôle; ils faisaient aussi convier leurs trois sœurs à manger et à boire avec eux.
1,5
Et lorsque le cycle de ces jours de festin était révolu, Job envoyait chercher ses fils pour les purifier; il se levait de grand matin et offrait un holocauste pour chacun d'eux, car Job se disait: "Peut-être mes enfants auront-ils commis quelque péché et renié Dieu en leur cœur." C'est ainsi qu'agissait Job en tout temps.
1,6
Or, un jour les fils de Dieu vinrent se présenter devant l'Eternel, et le Satan, lui aussi, vint au milieu d'eux.
1,7
L'Eternel dit au Satan: "D'où viens-tu?" Le Satan répondit au Seigneur et dit: "J'ai visité la terre 'et l'ai parcourue en tous sens."
1,8
L'Eternel demanda au Satan: "As-tu porté ton attention sur mon serviteur Job? Certes, il n'a point son pareil sur la terre, tellement il est un homme intègre et droit, craignant Dieu et évitant le mal."
1,9
Le Satan répliqua au Seigneur et dit: "Est-ce donc gratuitement que Job craint Dieu?
1,10
N'as-tu pas élevé comme une haie tutélaire autour de lui, de sa maison et de tout ce qui lui appartient? Tu as béni l'œuvre de ses mains, et ses troupeaux se répandent dans le pays.
1,11
Or ça, étends une fois ta main et touche tout ce qui est à lui; tu verras s'il ne te reniera pas en face."
1,12
L'Eternel répondit au Satan: "Eh bien! Tout ce qui lui appartient est en ton pouvoir; seulement, tu ne le toucheras pas lui-même." Et le Satan se retira de devant la face de l'Eternel.
1,13
Un jour donc que les fils et les filles de Job mangeaient et buvaient du vin dans la maison de leur frère aîné,
1,14
un messager aborda Job et lui dit: "Les bœufs étaient en train de labourer et les ânesses paissaient à:côté d'eux,
1,15
quand les Sabéens ont fait irruption et les ont enlevés; quant aux esclaves, ils les ont passés au fil de l'épée; moi seul j'ai pu m'échapper et te l'annoncer."
1,16
Il n'avait pas achevé de parler qu'un autre survient et dit: "Un feu de Dieu est tombé du ciel, embrasant les brebis et les esclaves, et a tout consumé. Moi seul j'ai pu m'échapper et te l'annoncer."
1,17
Il parlait encore qu'un autre arrive et dit: "Des Chaldéens, ayant formé trois bandes, se sont jetés sur les chameaux et les ont enlevés; quant aux esclaves, ils les ont passés au fil de l'épée. Moi seul j'ai pu m'échapper et te l'annoncer."
1,18
Il n'avait pas fini de parler qu'un autre survient et dit: "Tes fils et tes filles mangeaient et buvaient dans la maison de leur frère aîné,
1,19
et voilà qu'un vent violent, venant de l'autre côté du désert, a ébranlé les quatre angles de la maison; elle s'est écroulée sur les jeunes gens, et ils ont péri. Moi seul, j'ai pu m'échapper et te l'annoncer."
1,20
Job se leva, déchira sa tunique, se rasa la tête, se jeta à terre et resta prosterné.
1,21
Il dit: " Nu je suis sorti du sein de ma mère, et nu j'y rentrerai. L'Eternel avait donné, l'Eternel a repris, que le nom de l'Eternel soit béni!"
1,22
En dépit de tout, Job ne faillit point et n'imputa pas d'injustice à Dieu.
Haut de page