Paracha Béhar
Prochaine fête : Lag Baomer (ce soir)
Contactez-nous
Projet dédié par un généreux donateur
Projet dédié par un généreux donateur
Bamidbar

Lecture de la paracha Bamidbar en français

Afficher le commentaire de RachiAfficher en hébreu
1,1
L'Éternel parla en ces termes à Moïse, dans le désert de Sinaï, dans la tente d'assignation, le premier jour du second mois de la deuxième année après leur sortie du pays d'Egypte:

Hachem parla dans le désert de Sinaï au un du deuxième mois

C’est l’amour qu’Il leur porte qui L’incite à les compter à tout moment : Il les a comptés lorsqu’ils sont sortis d’Égypte, et de nouveau après la faute du veau d’or afin de connaître le nombre de survivants (Chemoth 38, 26), et encore une fois lorsqu’Il est venu pour faire résider sa chekhina sur eux. C’est le 1er nissan qu’a été érigé le tabernacle (Chemoth 40, 17), et Il les a comptés le 1er iyar

1,2
"Faites le relevé de toute la communauté des enfants d'Israël, selon leurs familles et leurs maisons paternelles, au moyen d'un recensement nominal de tous les mâles, comptés par tête.

Selon leur famille

Pour connaître les effectifs de chaque tribu

Selon la maison de leur père

Celui dont le père était issu d’une tribu et la mère d’une autre a été recensé avec celle de son père (Baba Bathra 109b)

Selon leur tête

Au moyen de cheqalim, un bèqa’ par tête

1,3
Depuis l'âge de vingt ans et au-delà, tous les Israélites aptes au service, vous les classerez selon leurs légions, toi et Aaron.

Quiconque sort dans l’armée

Ce qui nous apprend que nul n’était incorporé dans l’armée avant l’âge de vingt ans

1,4
Vous vous adjoindrez un homme par tribu, un homme qui soit chef de sa famille paternelle.

Et il y aura avec vous

Lorsque vous les recenserez, les princes de toutes les tribus seront avec vous

1,5
Or, voici les noms des hommes qui vous assisteront: pour la tribu de Ruben, Eliçour, fils de Chedéour;
1,6
pour Siméon, Cheloumïel, fils de Çourichaddaï;
1,7
pour Juda, Nahchôn, fils d'Amminadab;
1,8
pour Issachar, Nethanel, fils de Çouar;
1,9
pour Zabulon, Elïab, fils de Hêlôn;
1,10
pour les fils de Joseph: pour Ephraïm, Elichama, fils d'Ammihoud; pour Manassé, Gamliel, fils de Pedahçour;
1,11
pour Benjamin, Abidân, fils de Ghidoni;
1,12
pour Dan, Ahïézer, fils d'Ammichaddaï;
1,13
pour Aser, Paghïel, fils d'Okrân;
1,14
pour Gad, Elyaçaf, fils de Deouêl;
1,15
pour Nephtali, Ahira, fils d'Enân.
1,16
Ceux-là sont les élus de la communauté, princes de leurs tribus paternelles; ce sont les chefs des familles d'Israël."

Ceux-là sont les appelés de la communauté

Ceux que l’on appelle pour toute cause présentant de l’importance au sein de la communauté

1,17
Moïse et Aaron s'adjoignirent ces hommes, désignés par leurs noms.

Ces hommes-là

Ces douze princes-là

Qui étaient désignés

Tels qu’ils ont été désignés ici nommément

1,18
Puis ils convoquèrent toute la communauté, le premier jour du second mois; et on les enregistra selon leurs familles et leurs maisons paternelles, en comptant par noms ceux qui avaient vingt ans et plus, chacun individuellement,

Ils se situèrent quant à leur engendrement selon leur famille

Ils ont produit des documents attestant de leur généalogie, et des témoins pour confirmer leur ascendance, afin que chacun puisse être enregistré dans sa tribu (Yalqout Chim‘oni Bamidbar 1, N° 584)

1,19
ainsi que l'Éternel l'avait prescrit à Moïse. Leur dénombrement eut lieu dans le désert de Sinaï.
1,20
Les descendants de Ruben, premier-né d'Israël, étant classés selon leur origine, leurs familles, leurs maisons paternelles: d'après le compte nominal et par tête, pour tout mâle âgé de vingt ans et plus, apte au service,
1,21
les recensés, dans la tribu de Ruben, se montèrent à quarante-six mille cinq cents.
1,22
Pour les descendants de Siméon, classés selon leur origine, leurs familles, leurs maisons paternelles, recensés d'après le compte nominal et par tête de tout mâle âgé de vingt ans et plus, aptes au service,
1,23
les recensés, dans la tribu de Siméon, se montèrent à cinquante-neuf mille trois cents.
1,24
Pour les descendants de Gad, classés selon leur origine, leurs familles, leurs maisons paternelles: d'après le compte nominal de tous les hommes âgés de vingt ans et plus, aptes au service,
1,25
les recensés, dans la tribu de Gad, se montèrent à quarante-cinq mille six cent cinquante.
1,26
Pour les descendants de Juda, classés selon leur origine, leurs familles, leurs maisons paternelles: d'après le compte nominal de tous les hommes âgés de vingt ans et plus, aptes au service,
1,27
les recensés, dans la tribu de Juda, se montèrent à soixante-quatorze mille six cents.
1,28
Pour les descendants d'Issachar, classés par origine, familles, maisons paternelles: d'après le compte nominal de tous les hommes âgés de vingt ans et plus, aptes au service,
1,29
les recensés, dans la tribu d'lssachar, se montèrent à cinquante-quatre mille quatre cents.
1,30
Pour les descendants de Zabulon, classés par origine, familles, maisons paternelles: suivant le compte nominal de tous les hommes âgés de vingt ans et plus, aptes au service,
1,31
les recensés, dans la tribu de Zabulon, se montèrent à cinquante-sept mille quatre cents.
1,32
Quant aux tribus issues de Joseph: pour les descendants d'Ephraïm, classés selon leur origine, leurs familles, leurs maisons paternelles: suivant le compte nominal de tous les hommes âgés de vingt ans et plus, aptes au service,
1,33
les recensés, dans la tribu d'Ephraïm, se montèrent à quarante mille cinq cents.
1,34
Pour les descendants de Manassé, classés selon leur origine, leurs familles, leurs maisons paternelles: d'après le compte nominal de tous les hommes âgés de vingt ans et plus, aptes au service,
1,35
les recensés, dans la tribu de Manassé, se montèrent à trente-deux mille deux cents.
1,36
Pour les descendants de Benjamin, classés par origine, familles, maisons paternelles: suivant le compte nominal de tous les hommes âgés de vingt ans et plus, aptes au service,
1,37
les recensés, dans la tribu de Benjamin, se montèrent à trente-cinq mille quatre cents.
1,38
Pour les descendants de Dan, classés par origine, familles, maisons paternelles: suivant le compte nominal de tous les hommes âgés de vingt ans et plus, aptes au service,
1,39
les recensés, dans la tribu de Dan, se montèrent à soixante-deux mille sept cents.
1,40
Pour les descendants d'Asher, classés par origine, familles, maisons paternelles: suivant le compte nominal de tous les hommes âgés de vingt ans et plus, aptes au service,
1,41
les recensés, dans la tribu d'Asher, se montèrent à quarante et un mille cinq cents.
1,42
Les descendants de Nephtali étant classés selon leur origine, leurs familles, leurs maisons paternelles: d'après le compte nominal de tous les hommes âgés de vingt ans et plus, aptes au service,
1,43
les recensés, dans la tribu de Nephtali, se montèrent à cinquante-trois mille quatre cents.
1,44
Tel fut le dénombrement opéré par Moïse et Aaron conjointement avec les phylarques d'Israël, lesquels étaient douze, un homme par famille paternelle.
1,45
Le total des Israélites recensés selon leurs maisons paternelles, de tous ceux qui, âgés de vingt ans et au-delà, étaient propres au service en Israël,
1,46
le total de ces recensés fut de six cent trois mille cinq cent cinquante.
1,47
Quant aux Lévites, eu égard à leur tribu paternelle, ils ne figurèrent point dans ce dénombrement.
1,48
Et l'Éternel parla ainsi à Moïse:
1,49
"Pour ce qui est de la tribu de Lévi, tu ne la recenseras ni n'en feras le relevé en la comptant avec les autres enfants d'Israël.

Toutefois

La « légion du roi » mérite d’être recensée à part (Bamidbar raba 1, 12). Autre explication : Le Saint béni soit-Il a prévu que seraient frappés par le décret et que mourraient dans le désert tous ceux qui, lors du recensement, seraient âgés de plus de vingt ans. Il s’est dit : « Il ne faut pas que ceux-là soient inclus dans le recensement, car ils m’appartiennent pour n’avoir pas failli lors du veau d’or. 

1,50
Mais tu préposeras les Lévites au tabernacle du statut, à tout son attirail et à tout ce qui le concerne: ce sont eux qui porteront le tabernacle et tout son attirail, eux qui en feront le service, et qui doivent camper à l'entour.

Et toi

Comme le rend le Targoum Onqelos : manè, terme exprimant l’attribution à quelqu’un d’une mission dans la fonction dont il est investi, comme dans : « Que le roi donne mission à des commissaires ! » (Esther 2, 3)

1,51
Quand le tabernacle devra partir, ce sont les Lévites qui le démonteront, et quand il devra s'arrêter, ce sont eux qui le dresseront; le profane qui en approcherait serait frappé de mort.

Le feront descendre

Comme le rend le Targoum Onqelos : « ils le démonteront ». Lorsque, pendant la traversée du désert, ils partaient d’une étape vers la suivante, ils le démontaient et le transportaient jusqu’à l’endroit où résidait la nuée. C’est là qu’ils établissaient leur campement et dressaient la tente d’assignation

Et le profane qui approche

Pour participer à ce service-là

Mourra

De « la main du ciel » (voir Sanhèdrin 84a)

1,52
Les enfants d'Israël se fixeront chacun dans son camp et chacun sous sa bannière, selon leurs légions;

Et chaque homme sur son drapeau

Dans l’ordre de l’arrangement des drapeaux tel qu’il est prescrit dans le présent livre (chapitre 2), trois tribus par drapeau

1,53
et les Lévites camperont autour du tabernacle du statut, afin que la colère divine ne sévisse point sur la communauté des enfants d'Israël; et les Lévites auront sous leur garde le tabernacle du statut."

Et il n’y aura pas de colère

Si vous faites comme je l’ai ordonné, il n’y aura pas de colère, et sinon – si vous laissez des profanes s’immiscer dans ce service – la colère éclatera, comme nous le verrons dans l’affaire de Qora‘h : « car la colère est sortie… » (infra 17, 11)

1,54
Les Israélites obéirent: tout ce que l'Éternel avait ordonné à Moïse, ils s'y conformèrent.
2,1
L'Éternel parla à Moïse et à Aaron en ces termes:
2,2
"Rangés chacun sous une bannière distincte, d'après leurs tribus paternelles, ainsi camperont les enfants d'Israël; c'est en face et autour de la tente d'assignation qu'ils seront campés.

Selon les signes

Chaque drapeau comportera comme signe distinctif un morceau d’étoffe colorée suspendu à lui, chaque drapeau présentant une couleur différente et la couleur de chacun correspondant à celle de la pierre de la tribu en question fixée au pectoral (Chemoth 28, 10 et suivants). Chacun pouvait de cette manière reconnaître son drapeau. Autre explication : « selon les signes de la maison de leur père » – selon les consignes que leur avait données Ya‘aqov leur père pour son transport hors d’Égypte, comme il est écrit : « Ses fils firent pour lui ainsi qu’il leur ordonna » (Beréchith 50, 12). C’est ainsi que Yehouda, Yissakhar et Zevouloun l’ont porté du côté est, et Reouven, Chim‘on et Gad du côté sud, etc. comme enseigné dans le Midrach Tan‘houma sur le présent chapitre

En face

À une distance d’un mille, comme il est écrit dans Yehochou‘a (3, 4) : « Il y aura toutefois entre [l’arche] et vous une distance d’environ deux mille coudées » afin qu’ils puissent s’y rendre le Chabath (Midrach Tan‘houma). Mochè, Aharon et ses fils, et les lewiim campaient à proximité

2,3
Ceux qui campent en avant, à l'orient, seront sous la bannière du camp de Juda, selon leurs légions, le phylarque des enfants de Juda étant Nahchôn, fils d'Amminadab,

Vers le levant (qédma – littéralement : « devant »)

Du côté que l’on appelle « devant ». Et lequel est-ce ? Le côté est, l’ouest étant appelé a‘hor (« derrière ») (voir Rachi infra 34, 15)

2,4
et sa légion, d'après son recensement, comptant soixante-quatorze mille six cents hommes.
2,5
Près de lui campera la tribu d'Issachar, le phylarque des enfants d'lssachar étant Nethanel, fils de Çouar,
2,6
et sa légion, d'après son recensement, comptant cinquante-quatre mille quatre cents hommes.
2,7
Puis la tribu de Zabulon, le phylarque des enfants de Zabulon étant Elïab, fils de Hêlôn,
2,8
et sa légion, d'après son recensement, comptant cinquante-sept mille quatre cents hommes.
2,9
Total des recensés formant le camp de Juda: cent quatre-vingt-six mille quatre cents, répartis selon leurs légions. Ceux-là ouvriront la marche.

Ils voyageront en premier

Quand ils voient se retirer la nuée, les kohanim sonnent de la trompette, et le camp de Yehouda se met en marche en premier. Leur ordre de marche est le même que celui de leurs haltes : les lewiim et les voitures au milieu, le drapeau de Yehouda à l’est, celui de Reouven au sud, celui d’Efrayim à l’ouest et celui de Dan au nord

2,10
La bannière du camp de Ruben occupera le midi, avec ses légions, le phylarque des enfants de Ruben étant Eliçour, fils de Chedéour,
2,11
et sa légion, d'après son recensement, comptant quarante-six mille cinq cents hommes.
2,12
Près de lui campera la tribu de Siméon, le phylarque des enfants de Siméon étant Cheloumïel, fils de Çourichaddaï,
2,13
et sa légion, d'après son recensement, comptant cinquante-neuf mille trois cents hommes.
2,14
Puis la tribu de Gad, le phylarque des enfants de Gad étant Elyaçaf, fils de Reouêl,
2,15
et sa légion, d'après son recensement, comptant quarante-cinq mille six cent cinquante hommes.
2,16
Total des recensés formant le camp de Ruben: cent cinquante et un mille quatre cent cinquante, répartis selon leurs légions. Ils marcheront en seconde ligne.
2,17
Alors s'avancera la tente d'assignation, le camp des Lévites, au centre des camps. Comme on procédera pour le campement, ainsi pour la marche: chacun à son poste, suivant sa bannière.

La tente d’assignation voyagera

Après ces deux drapeaux-là

Comme ils camperont ainsi voyageront-ils

Ainsi que je l’ai expliqué (verset 9), leur ordre de marche était le même que celui de leurs haltes, chaque drapeau progressant du côté qui lui était imparti

À son côté (littéralement : « sur sa main »)

À sa place. Le mot « main » conserve ici son sens habituel. La place à côté de quelqu’un s’appelle « sur sa main », c’est-à-dire ce qui est proche de lui, à portée de sa main, en français médiéval : « en son aise »

2,18
La bannière du camp d'Ephraïm, avec ses légions, occupera le couchant, le phylarque des enfants d'Ephraïm étant Elichama, fils d'Ammihoud,
2,19
et sa légion, d'après son recensement, comptant quarante mille cinq cents hommes.
2,20
Près de lui, la tribu de Manassé, le phylarque des enfants de Manassé étant Gamliel, fils de Pedahçour,

Et sur lui

Comme le rend le Targoum Onqelos : « et ceux qui en étaient proches »

2,21
et sa légion, d'après son recensement, comptant trente-deux mille deux cents hommes.
2,22
Puis la tribu de Benjamin, le phylarque des enfants de Benjamin étant Abidân, fils de Ghidoni,
2,23
et sa légion, d'après son recensement, comptant trente-cinq mille quatre cents hommes.
2,24
Total des recensés formant le camp d'Ephraïm: cent huit mille cent, répartis selon leurs légions. Ils marcheront en troisième ligne.
2,25
La bannière du camp de Dan occupera le nord, avec ses légions, le phylarque des enfants de Dan étant Ahïézer, fils d'Ammichaddaï,
2,26
et sa légion, d'après son recensement, comptant soixante-deux mille sept cents hommes.
2,27
Près de lui campera la tribu d'Asher, le phylarque des enfants d'Asher étant Paghïel, fils d'Okrân,
2,28
et sa légion, d'après son recensement, comptant quarante et un mille cinq cents hommes.
2,29
Puis la tribu de Nephtali, le phylarque des enfants de Nephtali étant Ahira, fils d'Enân,
2,30
et sa légion, d'après son recensement, comptant cinquante-trois mille quatre cents hommes.
2,31
Total des recensés pour le camp de Dan: cent cinquante-sept mille six cents hommes, qui marcheront en dernier, après les autres bannières."
2,32
Tel fut le classement des enfants d'Israël, selon leurs familles paternelles; répartis dans les camps par légions, leur total fut de six cent trois mille cinq cent cinquante.
2,33
Pour les Lévites, ils ne furent point incorporés parmi les enfants d'Israël, ainsi que l'Éternel l'avait prescrit à Moïse.
2,34
Les enfants d'Israël exécutèrent tout ce que l'Éternel avait ordonné à Moïse: ils campaient ainsi par bannières et ils marchaient dans cet ordre, chacun selon sa famille, près de sa maison paternelle.
3,1
Suivent les générations d'Aaron et de Moïse, à l'époque où l'Éternel parlait à Moïse sur le mont Sinaï.

Et ceux-ci sont les engendrements de Aharon et de Mochè

Mais seuls sont mentionnés ensuite les fils de Aharon, appelés « engendrements de Mochè ». C’est parce qu’il leur a enseigné la Tora, ce qui nous apprend que quiconque enseigne la Tora au fils de quelqu’un, l’écriture le considère comme s’il l’avait engendré (Sanhèdrin 19b)

Au jour où Hachem parla à Mochè

Ils sont devenus ses descendants car il leur a enseigné ce qu’il avait appris de la bouche du Tout-Puissant

3,2
Voici les noms des fils d'Aaron: l'aîné, Nadab; puis Abihou, Eléazar et Ithamar.
3,3
Ce sont là les noms des fils d'Aaron, oints en qualité de pontifes, auxquels on conféra le sacerdoce.
3,4
Or, Nadab et Abihou moururent devant le Seigneur, pour avoir apporté devant lui un feu profane, dans le désert de Sinaï; ils n'avaient point eu d'enfants. Mais Eléazar et Ithamar fonctionnèrent sous les yeux d'Aaron, leur père.

Sur la face de Aharon

De son vivant

3,5
L'Éternel parla à Moïse en ces termes:
3,6
"Fais approcher la tribu de Lévi et mets-la en présence d'Aaron le pontife, pour qu'ils l'assistent.

Ils le serviront

Et en quoi leur service consistera-t-il ? « Ils garderont sa garde » (verset suivant). Car c’est à elle qu’incombait la garde du sanctuaire afin que ne s’en approche aucun profane, comme il est écrit : « Toi et tes fils et la maison de ton père avec toi, vous porterez le crime du sanctuaire » (infra 18, 1), et les lewiim l’y aidaient, ce qui constituait leur « service »

3,7
Ils rempliront sa tâche et celle de toute la communauté, devant la tente d'assignation, en faisant le service du tabernacle.

Ils garderont sa garde

L’attribution à quelqu’un d’une autorité dans la fonction dont il est investi et qu’il a charge d’exécuter est toujours appelée « garde » dans l’écriture et dans la Michna, comme il est dit à propos de Bigthan et Thèrèch : « Mais ma fonction (michmarti) et la tienne ne sont pas les mêmes » (Meguila 13b). Il en va de même à propos des équipes de garde (michmaroth) des kohanim et des lewiim (Ta‘anith 27a)

3,8
Ils auront la garde de tous les ustensiles de la tente d'assignation, et feront l'office des enfants d'Israël, en s'occupant du service du tabernacle.

Et la garde des fils d’Israël

Ils étaient tous investis de la mission de s’occuper du sanctuaire, sauf que les lewiim les remplaçaient par procuration. C’est pourquoi ils percevaient d’eux les ma‘asroth à titre de rétribution, comme il est écrit : « car il est un salaire pour vous, en échange de votre service » (infra 18, 31)

3,9
Tu adjoindras donc les Lévites à Aaron et à ses fils: ils lui seront donnés comme adjoints, entre les enfants d'Israël.

Ils lui sont donnés

Comme aide

De la part des fils d’Israël

Comme : « du milieu » des fils d’Israël. C’est-à-dire qu’ils ont été séparés, en vertu d’un décret divin, du reste de l’assemblée, et c’est Lui qui les leur a donnés, comme il est écrit : « J’ai donné les lewiim, donnés à Aharon et à ses fils… » (infra 8, 19)

3,10
Pour Aaron et ses fils, recommande-leur de veiller sur leur ministère; le profane qui y prendrait part serait frappé de mort."

Et tu désigneras Aharon et ses fils

Dans le sens de « donner une mission » et non celui « d’attribuer une autorité »

Ils garderont leur pontificat

La réception du sang, l’aspersion, la fumigation et les autres tâches confiées aux kohanim

3,11
L'Éternel parla à Moïse en ces termes:
3,12
"Moi-même, en effet, j'ai pris les Lévites entre les enfants d'Israël, en échange de tous les premiers-nés, prémices de la maternité, des enfants d'Israël; les Lévites sont donc à moi.

Et moi

Et moi, de quel droit les ai-je pris 

Du milieu des fils d’Israël

C’est afin qu’Israël les engage pour me servir. Je les ai acquis par le truchement des premiers-nés à la place desquels je les ai pris. Car c’est aux premiers-nés qu’incombait le service, mais ils sont devenus inaptes lorsqu’ils ont péché avec le veau d’or. Tandis que les lewiim, qui n’avaient pas adoré d’idole, ont été choisis à leur place

3,13
Car tout premier-né m'appartient: le jour où j'ai frappé tous les premiers-nés du pays d'Egypte, j'ai consacré à moi tout premier-né en Israël, depuis l'homme jusqu'au bétail, ils m'appartiennent, à moi l'Éternel."
3,14
L'Éternel parla à Moïse, dans le désert de Sinaï, en ces termes:
3,15
"Fais le dénombrement des enfants de Lévi, selon leur descendance paternelle, par familles; tous les mâles, depuis l'âge d'un mois et au-delà, tu les dénombreras."

Depuis l’âge d’un mois et au-dessus

Dès qu’il a cessé d’être considéré comme un fœtus, il sera compté parmi ceux que l’on appelle « les gardiens de la garde du sanctuaire » (verset 28). Rabi Yehouda bar Rabi Chalom a enseigné : « On a l’habitude, dans cette tribu, d’être compté dès la naissance, comme il est écrit : “qui a été enfantée à Léwi en Égypte” (infra 26, 59). Or, c’est à son entrée en Égypte, à ses portes, qu’elle est née, et elle est pourtant comptée d’emblée parmi les soixante-dix personnes [qui sont arrivées en Égypte avec Ya‘aqov]. Car si l’on en fait le compte, on n’en trouve que soixante-neuf, et c’est elle qui le complète » (Midrach Tan‘houma)

3,16
Moïse les dénombra sur l'ordre de l'Éternel, de la manière qui lui avait été prescrite.

Conformément à Hachem

Mochè a dit devant le Saint béni soit-Il : « Comment pourrais-je entrer à l’intérieur de leurs tentes pour savoir le nombre de leurs nourrissons ? » Le Saint béni soit-Il lui a répondu : « Fais ton travail, et je ferai le mien ! » Mochè est allé se tenir à l’entrée de chaque tente, précédé par la chekhina. Une voix divine sortait de la tente et disait : « Il y a dans cette tente-ci tant de nourrissons ! » D’où l’expression : « conformément à Hachem » (Midrach Tan‘houma)

3,17
Or, les fils de Lévi étaient les suivants, ainsi nommés: Gerson, Kehath et Merari.
3,18
Voici les noms des fils de Gerson avec leurs familles: Libni et Chimi;
3,19
les fils de Kehath avec leurs familles: Amram et Yiçhar, Hébrôn et Ouzziêl;
3,20
et les fils de Merari avec leurs familles: Mahli et Mouchi. Telles sont les familles des Lévites, selon leur descendance paternelle.
3,21
Pour Gerson: la famille des Libnites et la famille des Chimites. Telles sont les familles issues de Gerson.

Pour Guérchon

C’est-à-dire que pour Guérchon, les personnes recensées constituaient les familles Livni et Chim‘i, soit tant de personnes

3,22
Dénombrées par le chiffre total des mâles, de l'âge d'un mois et au-delà, elles se composaient de sept mille cinq cents hommes.
3,23
Les familles issues de Gerson devaient camper derrière le tabernacle, à l'occident.
3,24
Le chef de famille, pour les Gersonites, était Elyaçaf, fils de Laël.
3,25
Et ce qu'avaient à garder les enfants de Gerson dans la tente d'assignation, c'était: le tabernacle et le pavillon, ses couvertures, et le rideau d'entrée de la tente d'assignation;

Le tabernacle

Les tapis inférieurs

Et la tente

Les tapis en poils de chèvres servant de toit

Son couvercle

Les peaux de béliers et de ta‘hach

Et le rideau de l’entrée

C’est le voile

3,26
les toiles du parvis, le rideau d'entrée du parvis, qui s'étend autour du tabernacle et de l'autel, ainsi que les cordages nécessaires à son service.

Et ses cordages

Ceux du tabernacle et de la tente, mais pas ceux du parvis

3,27
Pour Kehath: la famille des Amramites, la famille des Yiçharites, celle des Hébronites et celle des Ouzziêlites. Telles sont les familles issues de Kehath.
3,28
Le chiffre total des mâles, depuis l'âge d'un mois et au-delà, fut de huit mille six cents, commis à la garde du sanctuaire.
3,29
Les familles des enfants de Kehath devaient occuper le flanc méridional du tabernacle.

Les familles des fils de Qehath camperont […] au sud

Et contigu leur était le drapeau de Reouven, qui campait également au sud. « Malheur au méchant, malheur à son voisin ! ». C’est pourquoi ont été frappés parmi eux Dathan, Aviram et deux cent cinquante hommes en même temps que Qora‘h et son assemblée, dans la querelle desquels ils s’étaient laissé entraîner (Midrach Tan‘houma)

3,30
Le chef de famille, pour la descendance de Kehath, était Eliçafân, fils d'Ouzziêl.
3,31
Et les objets confiés à leur garde: l'arche, la table, le candélabre, les autels, les ustensiles sacrés servant au ministère, et le voile avec tout son appareil.

Et le rideau

C’est le voile [devant le Saint des saints], également appelé « voile du rideau » (Chemoth 35, 12)

3,32
Le chef général des Lévites était Eléazar, fils d'Aaron le pontife, ayant l'inspection de ceux qui étaient chargés de la garde du sanctuaire.

Et le prince des princes du Léwi

Placé au-dessus de tous. Et sur quoi s’exerçait son autorité ? La « mission des gardiens de la garde du sanctuaire ». C’est par lui qu’ils ont tous été installés

3,33
Pour Merari: la famille des Mahlites et la famille des Mouchites. Telles sont les familles de Merari.
3,34
Leur contingent, d'après le relevé de tous les mâles âgés d'un mois et au-delà, fut de six mille deux cents hommes.
3,35
Le chef de famille, pour la descendance de Merari, était Courïel, fils d'Abihayil. C'est au flanc nord du tabernacle qu'ils devaient camper.
3,36
Dépôt confié à la garde des Merarites: les solives du tabernacle, ses traverses, ses piliers et ses socles, toutes ses pièces et toute sa dépendance;
3,37
les piliers formant le pourtour du parvis, ainsi que leurs socles, leurs chevilles et leurs cordages.
3,38
Pour ceux qui stationnaient à la face orientale du tabernacle, devant la tente d'assignation, au levant, c'étaient Moïse, Aaron et ses fils, chargés de la garde du sanctuaire, pour le salut des enfants d'Israël: le profane qui en approchait encourait la mort.

Mochè et Aharon et ses fils

Et contigu leur était le drapeau du camp de Yehouda, près duquel campaient Yissakhar et Zevouloun. « Bonheur au juste, bonheur à son voisin ! » (Midrach Tan‘houma). Du fait qu’ils étaient les voisins de Mochè lequel étudiait la Tora, ils sont devenus grands en Tora, comme il est écrit : « Yehouda est mon législateur » (Tehilim 60, 9), « et les enfants de Yissakhar, experts en la connaissance des temps […] deux cents chefs du Sanhèdrin » (I Divrei Hayamim 12, 33), « et de Zevouloun, ceux qui manient la plume du scribe » (Choftim 5, 14)

3,39
Le nombre total des Lévites, recensés par Moïse et Aaron, sur l'ordre de l'Éternel, selon leurs familles, le total des mâles de l'âge d'un mois et au-delà, fut de vingt-deux mille.

Que Mochè a dénombrés

Chacune des lettres du mot weaharon (« et Aharon ») est surmontée d’un point, pour marquer qu’il n’entrait pas dans le total des lewiim (Bekhoroth 4a)

Deux et vingt mille

Mais si tu totalises les trois données constitutives de ce total, tu en trouves trois cents de plus : sept mille cinq cents [7 500] pour les enfants de Guérchon, huit mille six cents [8 600] pour ceux de Qehath, et six mille deux cents [6 200] pour ceux de Merari. Pourquoi ces trois cents ne sont-ils pas inclus dans le total de ceux qui ont racheté les premiers-nés, de telle manière que les deux cent soixante-treize premiers-nés [yisraélim en excédent sur le nombre des lewiim – verset 46] n’aient pas besoin de rachat ? Nos maîtres ont expliqué dans le traité Bekhoroth (5a) que ces trois cents lewiim étaient eux-mêmes des premiers-nés, et que c’était déjà assez qu’ils soient exemptés eux-mêmes du rachat

3,40
L'Éternel dit à Moïse: "Dénombre tous les premiers-nés mâles des enfants d'Israël, depuis l'âge d'un mois et au-dessus, et fais-en le relevé nominal.

Dénombre tout premier-né mâle […] depuis l’âge d’un mois et au-dessus

Une fois assuré que ce n’est pas un avorton

3,41
Tu m'attribueras les Lévites, à moi l'Éternel, à la place de tous les premiers-nés des enfants d'Israël, et le bétail des Lévites à la place des premiers-nés du bétail des enfants d'Israël."
3,42
Moïse dénombra, comme l'Éternel le lui avait ordonné, tous les premiers-nés parmi les enfants d'Israël.
3,43
Or, la somme des premiers-nés mâles, comptés par noms depuis l'âge d'un mois et au-delà, dans ce recensement, fut de vingt-deux mille deux cent soixante-treize.
3,44
Et l'Éternel parla ainsi à Moïse:
3,45
"Prends les Lévites à la place de tous les premiers-nés des enfants d'Israël, et le bétail des Lévites à la place de leur bétail, les Lévites devant m'appartenir, à moi l'Éternel.

Et le bétail des lewiim…

Les animaux des lewiim n’ont pas racheté les premiers-nés des animaux purs des yisraélim, à l’exception des premiers-nés de leurs ânes (Chemoth 13, 13). Et un seul agneau appartenant à un léwi suffisait au rachat de plusieurs premiers-nés d’ânes appartenant à un yisrael (Bekhoroth 4b). La preuve en est que l’on compte les excédents parmi les hommes, et non ceux parmi les animaux

3,46
Pour la rançon des deux cent soixante-treize, excédent des premiers-nés israélites sur le nombre des Lévites,

Et les rachats de trois … [273]

Il s’agit des premiers-nés qu’il fallait racheter, à savoir les deux cent soixante-treize en excédent sur le nombre de lewiim. C’est d’eux que « tu prendras cinq cheqalim par tête ». Cette somme correspond au prix de vente de Yossef, à savoir vingt pièces d’argent (Beréchith 37, 28), celui-ci étant le premier-né de Ra‘hel (Yerouchalmi Cheqalim 2, 3)

3,47
tu prendras cinq sicles par chaque tête; tu les prendras selon le poids du sanctuaire, à vingt ghéra le sicle,
3,48
et tu donneras cet argent à Aaron et à ses fils, comme rachat de la portion excédante."
3,49
Moïse recueillit le montant de la rançon, donnée par ceux qui étaient en plus du nombre racheté par les Lévites.

En surplus sur les rachats des lewiim

De ceux que les lewiim avaient rachetés par leurs propres personnes

3,50
C'est des premiers-nés des enfants d'Israël qu'il reçut cette somme, mille trois cent soixante-cinq sicles, au poids du sanctuaire.

Cinq et soixante et trois cents et mille

Voici les détails du calcul : cinq cheqalim par tête pour deux cents premiers-nés, soit mille cheqalim. Pour soixante-dix premiers-nés : trois cent cinquante cheqalim. Pour trois premiers-nés : quinze cheqalim. Il s’est demandé : « Comment vais-je procéder ? Le premier-né à qui je demanderai de donner cinq cheqalim m’objectera : “Je fais partie de ceux que les lewiim ont rachetés !” » Qu’a-t-il fait ? Il a pris vingt-deux mille bulletins sur lesquels il a écrit : « Fils de Léwi », et deux cent soixante-treize bulletins sur lesquels il a écrit : « Cinq cheqalim ». Après les avoir mélangés et jetés dans une urne, il leur a dit : « Venez tirer vos bulletins au sort ! » (Sanhèdrin 17a)

3,51
Et Moïse remit le montant du rachat à Aaron et à ses fils, sur l'ordre de l'Éternel, ainsi que l'Éternel l'avait prescrit à Moïse.
4,1
L'Éternel parla à Moïse et à Aaron en ces termes:
4,2
"Qu'on fasse le relevé des enfants de Kehath entre les autres descendants de Lévi, selon leurs familles, par maisons paternelles,

Relève le nombre de têtes

Recense parmi eux ceux qui sont aptes au service du transport, à savoir ceux âgés de « trente ans et au-dessus, et jusqu’à l’âgé de cinquante ans ». Ceux qui sont âgés de moins de trente ans ne sont pas encore dans la plénitude de leur vigueur, d’où le dicton : « À trente ans la vigueur » (Avoth 5, 21), tandis que passé cinquante ans la vigueur commence à nous abandonner

4,3
depuis l'âge de trente ans et plus, jusqu'à l'âge de cinquante ans: quiconque est admissible au service, à l'exécution d'une tâche dans la tente d'assignation.
4,4
Voici la tâche des enfants de Kehath, dans la tente d'assignation: elle concerne les choses très saintes.

Le saint des saints

Ce qui dépasse tout le reste en sainteté : l’arche, la table, la menora, les autels, le voile et les ustensiles servant au service

4,5
Aaron entrera avec ses fils, lorsque le camp devra partir; ils détacheront le voile protecteur, et en couvriront l'arche du statut;

Aharon viendra

Ils mettront tous les ustensiles dans les coffrets qui leur sont spécifiés dans le présent chapitre, et les lewiim, enfants de Qehath, n’auront plus qu’à les transporter

Lorsque le camp voyagera

Quand la nuée s’étant retirée, ils sauront qu’ils doivent partir

4,6
ils mettront encore dessus une housse de peau de tahach, étendront par-dessus une étoffe entièrement d'azur, puis ajusteront ses barres.
4,7
Sur la table de proposition ils étendront une étoffe d'azur, sur laquelle ils placeront les sébiles, les cuillers, les demi-tubes et les montants qui garnissent la table; quant au pain perpétuel, il restera dessus.

Les plats et les coupes

J’en ai donné l’explication à l’occasion de la construction du tabernacle (Chemoth 25, 29)

De la couverture (hanassekh)

Ce qui couvre, tout comme massakh (« rideau ») ou youssakh (« avec lesquels “ils seront couverts” »)

4,8
Ils étendront sur ces objets une étoffe d'écarlate, qu'ils couvriront d'une housse de peau de tahach; puis ils ajusteront ses barres.
4,9
ils prendront une étoffe d'azur, y envelopperont le candélabre servant à l'éclairage, avec ses lampes, ses mouchettes, ses godets et tous les vaisseaux à huile employés pour son service.

Ses mouchettes

Sorte de pincette servant à tirer la mèche du côté que l’on veut

Ses encensoirs

Sorte de petite cuiller à fond plat et non arrondi. Elle ne comportait pas de rebord antérieur, mais seulement des rebords latéraux, et elle servait à ôter les cendres des lampes lorsqu’on les nettoyait

Ses lampes

En français médiéval : « luces ». On y mettait l’huile et les mèches

4,10
Et ils le mettront, avec tous ses ustensiles, dans une enveloppe de peau de tahach, et le poseront sur une civière.

Vers un couvercle de peau de ta‘hach

Sorte de grand sac

4,11
Sur l'autel d'or ils étendront une étoffe d'azur, la couvriront d'une housse de peau de tahach, et ajusteront les barres;
4,12
ils prendront tous les ustensiles employés pour le service du sanctuaire, les mettront dans une étoffe d'azur, les couvriront d'une housse de peau de tahach, et les poseront sur une civière.

Tous les ustensiles du service dont ils se serviront dans le sanctuaire

À l’intérieur du sanctuaire, lequel est saint. Il s’agit des ustensiles pour l’encens dont on se servait sur l’autel intérieur (Chemoth 30, 36)

4,13
Ils enlèveront les cendres de l'autel, sur lequel ils étendront une étoffe de pourpre.

Ils enlèveront les cendres de l’autel

De l’autel de cuivre

Ils enlèveront les cendres (wedichnou)

Ils en retireront la cendre (dèchèn) (voir Rachi Chemoth 27, 3)

Ils étendront sur lui un vêtement de pourpre

Le feu descendu du ciel était, pendant les marches, accroupi comme un lion sous ce vêtement (Yoma 21b), qu’il ne consumait pas car on posait par-dessus un bassin de cuivre (‘Erouvin 104b)

4,14
Ils mettront là-dessus tous les ustensiles destinés à son service: brasiers, fourches, pelles, bassins, tous les ustensiles de cet autel; ils déploieront par-dessus une housse de peau de tahach, et ajusteront les barres.

Les encensoirs (ma‘htoth)

Avec lesquels on enlevait (‘hotin) les braises lors du retrait des cendres. C’était une sorte de cuiller munie de seulement trois rebords qui servait, par sa partie antérieure, à recueillir les braises

Les fourches

Fourches de cuivre qui servaient à piquer, pour les retourner, les morceaux déposés sur l’autel afin qu’ils soient bien et rapidement consumés

Les pelles

En français médiéval : « vadil ». Elles étaient en cuivre et servaient à balayer la cendre du dessus de l’autel (voir Rachi Chemoth 27, 3)

4,15
Aaron et ses fils achèveront ainsi d'envelopper les choses saintes et tous les ustensiles sacrés, lors du départ du camp; alors seulement viendront les enfants de Kehath pour les porter, car ils ne doivent pas toucher aux choses saintes, sous peine de mort. C'est là la charge des enfants de Kehath dans la tente d'assignation.

De recouvrir le sanctuaire

L’arche et l’autel

Et tous les ustensiles du sanctuaire

La menora et les ustensiles servant au service

Ils mourront

Car s’ils y touchent, ils encourent la peine de mort « de la main du ciel »

4,16
Les fonctions d'Eléazar, fils d'Aaron le pontife, comprendront l'huile du luminaire, l'encens aromatique, l'oblation perpétuelle et l'huile d'onction, la surveillance du tabernacle entier et de tout ce qu'il renferme, du sanctuaire et de son appareil."

Et la mission d’El‘azar

Ce qu’il était chargé de transporter : l’huile, l’encens, l’huile d’onction et la min‘ha perpétuelle. À lui incombait la mission de donner des ordres et des exhortations afin que celle-ci soit offerte pendant leurs haltes

Mission de tout le tabernacle

Il était également chargé de veiller au transport effectué par les enfants de Qehath, de donner des ordres à chacun pour son service et son transport. C’est ce que veut dire : « le tabernacle et de tout ce qui y est » – tout ce qui a été énuméré plus haut dans notre chapitre. Quant au transport par les enfants de Guérchon et de Merari, qui ne concernait pas ce qui est dans l’ordre des qodchei qodachim, il était placé sous l’autorité de Ithamar, comme indiqué dans la sidra Nasso (versets 21 à 33)

4,17
L'Éternel parla ainsi à Moïse et à Aaron:
4,18
"N'exposez point la branche des familles issues de Kehath à disparaître du milieu des Lévites;

Ne retranchez pas

Ne soyez pas la cause de leur mort

4,19
mais agissez ainsi à leur égard, afin qu'ils vivent au lieu de mourir, lorsqu'ils approcheront des saintetés éminentes: Aaron et ses fils viendront, et les commettront chacun à sa tâche et à ce qu'il doit porter,
4,20
de peur qu'ils n'entrent pour regarder, fût-ce un instant, les choses saintes, et qu'ils ne meurent."

Et ils ne viendront pas pour voir quand il couvrira (kevala’) le sanctuaire

À l’intérieur du coffret qui lui est destiné, ainsi que je l’ai expliqué plus haut (verset 5). Ils étendront sur lui tel tissu et le couvriront de telle couverture. Sa « couverture » (balo‘a) signifie l’acte de l’envelopper

Inscription Torah-Box.com

Pour accéder à l'intégralité du site Torah-Box.com, inscrivez-vous gratuitement en moins d'une minute.

Torah-Box Magazine

Torah-Box Magazine n°78 - Bé'houkotaï

Béhar 5779

Paracha de la semaine

Béhar

Allumage des bougies Allumage des bougies à Paris

Vendredi 24 Mai 2019 à 21:18 *
Sortie du Chabbath à 22:39 *

* Horaires données a titre indicatif,
vérifiez les horaires de votre communauté.

8 Divrei-Torah

sur Béhar

Prochaine fête

8 Divrei-Torah

sur Lag Baomer

Haut de page