Paracha Vaye'hi
Contactez-nous
Coaching

Coaching

11 techniques pour 1 maison rangée : le rêve qui devient réalité !

Mis en ligne le Vendredi 7 Décembre 2018

Ma buanderie vomit des piles de linge, sale ou propre ? Aucune idée. Mes éviers débordent de vaisselle, par contre là aucun doute, c’est de la vaisselle sale. J’ai peur d’ouvrir les portes de mes armoires parce que d’ici que je me ramasse un objet non identifié sur le coin du nez, y’a pas des kilomètres. Mon sol s’est transformé en jeu de piste, une chaussette, une culotte, un collant, je veux bien suivre le parcours fléché, mais où est caché le trésor ? Ah ben oui, dans ma buanderie, suis-je bête.

Bref, vous l’aurez compris, une maison désordonnée peut littéralement saper le moral. Alors à nos gants, nos torchons et nos balais. Réveillez la Mary Poppins qui dort en vous, pour certaines, je vous l’accorde, il va falloir y aller avec des seaux d’eau pour la réveiller celle-là, et on est partie pour un rangement efficace et méthodique.

11 conseils techniques et pratiques pour avoir un intérieur rangé ordonné et serein :

  1. Faites un état des lieux, papier et crayon en main. Evaluez ce qu’il y a à faire, chambre par chambre.
  2. En fonction, faites une liste de courses dont vous aurez besoin pour mettre en pratique (torchons, produits, rangements…).
  3. Faites un planning clair et précis. Ex : Lundi de 13h à 14h - armoire des filles. Fixez-vous des horaires faciles à respecter. Ne bloquez pas 4 heures dans votre dimanche après-midi, si ça fait 15 ans que vous n’avez pas touché à votre aspirateur. Vous n’arriverez pas à tenir votre planning et vous serez découragées pour la suite.
  4. Pour le gros ménage, préférez envoyer les enfants jouer chez les grands-parents ou chez les voisins. Le concept du rangement en famille a été inventé pour les petits ménages de fin de journée, où 2/3 légos traînent sous le fauteuil. Ce n’est pas notre cas, pas encore, ça viendra.
  5. On est dans de super bonnes dispositions. Tout a été planifié et organisé. On attaque !!!
  6. PREMIERE ETAPE GIGA IMPORTANTE : LE TRI ! Une maison n’est pas une brocante. Vous ne devez garder à l’intérieur de vos murs que ce dont vous vous servez. Mettez 3 cartons près de la porte d’entrée, un carton « je donne » pour toutes les affaires en bon état qui peuvent servir à d’autres personnes, on ne donne pas ce qu’on n’aurait pas aimé recevoir, un carton « je vends », si et seulement si vous savez que vous aurez le temps de vendre dans les quelques jours à venir. Si ça va moisir dans le carton pendant des mois, mettez dans celui « je donne ». Et là, je sais que je vais paraître cruelle et mauvaise aux yeux de certaines personnes, mais faites un troisième carton, un immense carton « JE JETTE ». Ces deux mots sont probablement deux mots extrêmement durs à lire pour certains. Prenez une grande inspiration, buvez un verre d’eau, il n’y a rien de grave à jeter des objets vieux, usagés, cassés, je vous assure. Les fins de bougie fondues, les stylos qui marchent tous les 36 du mois, les barrettes qui ne ferment plus, les serre-têtes qui n’ont plus la fleur collée, les vieux magazines, les vieilles piles, les décorations de l’an 14, etc. etc., n’ont plus rien à faire chez vous. Jetez !! Et là j’enlève ma casquette de fée du logis pour mettre celle de la psychologue. En jetant ces objets devenus inutiles, vous vous permettez de vous détacher de poids (concrets ou abstraits) qui vous freinent dans la vie. Ah ! Je sens que ça en a motivé plus d’une.
  7. Rangement pièce par pièce. Commencez par le salon. C’est la pièce principale où vous passez le plus clair de votre temps, c’est la première pièce que vous voyez en rentrant chez vous, en règle générale. Ça vous donnera du baume au cœur de la voir impeccable.
  8. Une fois que nous nous sommes débarrassées de tout le surplus, maintenant on doit ranger ce que l’on garde. Un outil indispensable au rangement efficace : LES BOITES. Qui a déjà expérimenté le fameux rangement en tour Eiffel ? Tout est magnifique jusqu’au moment où on a besoin de l’objet qui sert de pilier fondateur, et là, c’est encore pire qu’avant. Les boites, c’est justement pour éviter cela. Que ce soit dans le salon ou dans les chambres, munissez-vous de boites de toutes les tailles, en osier, en fer ou en tissu, pour ranger ce qui traîne, par catégorie. La boite des médicaments, du courrier… L’armoire paraîtra magnifiquement rangée, même si, dans les boites, c’est le foutoir. Et dès que vous avez un moment, vous vous attaquez à une boite. Evitez de commencer par celles des factures à payer si vous voulez rester de bonne humeur pour la fin de la journée.
  9. Rangement de salon : Mettez vos CD et jeux vidéos dans des classeurs prévus à cet effet. Mettez les magazines du moment dans un rangement en tissu au pied du fauteuil dans un coin. Pour les livres, investissez dans une bibliothèque, ou, si vous n’avez pas de place pour un meuble entier, dispersez des niches sur les murs où vous pourrez ranger les livres, et les 2/3 cadeaux souvenirs rescapés des cartons. Si le salon fait office de salle de jeux pour les enfants, de nouveau optez pour une boite à jouets facilement déplaçable de la chambre au salon, et surtout DU SALON A LA CHAMBRE, chaque soir avant d’aller dormir.
  10. Rangement de la chambre d’enfants : Débarrassez-vous des peluches et coussins décoratifs, qui ne seront jamais disposés joliment sur le lit comme dans les catalogues, mais qui vous retapisseront le sol du soir au matin. Sur le lit, une couverture et un coussin. Rien de tel qu’un espace net. Pour les bébés qui ont besoin de tétines, doudous, nouez un rangement en tissu aux barreaux du lit et mettez les là-bas tous les matins en quittant la chambre, le petit saura de lui-même où les trouver le soir au moment du coucher. Dans l’armoire des vêtements, mettez des boites pour culottes, collants, chaussettes, une boite par enfant, ça fait gagner tellement de temps le matin. Enfin, ce qui crée le désordre dans une chambre d’enfants, ce sont les JOUETS. Procurez-vous un rangement à caisses, chaque caisse une sorte de jeux, une caisse Playmobil, une caisse animaux en plastique, une caisse déguisements… Et l’enfant sait qu’il n’a le droit de sortir qu’une seule caisse à la fois.
  11. Rangement de la cuisine : C’est l’atelier de l’artiste. Là où vous allez créer et fabriquer ce qui va rendre le sourire, ce qui va apaiser, ce qui va consoler et réconforter… Il faut que ce soit un endroit où vous avez envie d’aller et où vous vous retrouvez. Chaque femme aimera personnaliser son espace comme elle l’entend, mais il y a 3 grands principes de base dans une cuisine : plan de travail dégagé, placards organisés, tiroirs optimisés. Ex : On évite de mettre les couteaux tranchants à portée de main des enfants si on ne veut pas s’arrêter 10 fois pendant la recette. Pareillement, si vous faites 1m50 comme moi, évitez de mettre en hauteur ce dont vous vous servez tous les jours.

J’espère que ces conseils vous aideront à y voir plus clair. Ne voyez pas l’immensité de la tâche, sinon, vous ne vous y mettrez jamais. Faites une petite chose à la fois, ça donne de la satisfaction et surtout l’envie d’en faire plus le lendemain. Un intérieur ordonné calme les esprits. Alors, à nos chiffons !

© Torah-Box

Torah-Box Magazine

Torah-Box Magazine n°56 - Vayigach

Formation au Mariage

Paracha de la semaine

Vaye'hi

Allumage des bougies Allumage des bougies à Paris

Vendredi 21 Décembre 2018 à 16:38 *
Sortie du Chabbath à 17:52 *
changer de ville
* Horaires données a titre indicatif,
vérifiez les horaires de votre communauté.
Haut de page