Paracha Bé'houkotaï
Prochaine fête : Chavouot (dans 13 jours)
Contactez-nous
Projet dédié par un généreux donateur
Projet dédié par un généreux donateur
Vayélèkh

Lecture de la paracha Vayélèkh en français

Afficher le commentaire de RachiAfficher en hébreu
31,1
Moïse alla ensuite adresser les paroles suivantes à tout Israël,
31,2
leur disant: "J'ai cent vingt ans aujourd'hui, je ne peux plus vous servir de guide; d'ailleurs, l'Éternel m'a dit: "Tu ne traverseras pas ce Jourdain."

Mochè alla […] je ne puis plus sortir et venir

J’aurais pu penser que sa force eût faibli. Aussi est-il écrit : « … son œil n’avait pas faibli, et son humidité n’avait pas fui » (infra 34, 7). Que veut dire alors : « Je ne puis plus sortir et venir » ? Je n’en ai plus la permission, car le pouvoir m’a été retiré et donné à Yehochou‘a. Autre explication de « sortir et venir » : Aller et venir dans les paroles de la Tora. Cela nous apprend que s’étaient obstruées chez lui les traditions et les sources de la sagesse (Sota 13b)

Je suis âgé aujourd’hui

Aujourd’hui sont accomplis mes jours et mes années. En ce jour-ci je suis né, et en ce jour-ci je mourrai (Sota 12b)

Et Hachem m’a dit

Là se trouve l’explication de : « Je ne puis plus sortir et venir ». C’est parce que Hachem m’a dit

31,3
L'Éternel, ton Dieu, marche lui-même devant toi; c'est lui qui anéantira ces peuples devant toi pour que tu les dépossèdes. Josué sera ton guide, comme l'Éternel l'a déclaré.
31,4
Et le Seigneur les traitera comme il a traité Sihôn et Og, rois des Amorréens, et leur pays, qu'il a condamné à la ruine.
31,5
Il mettra ces peuples à votre merci; et vous procéderez à leur égard, en tout, selon l'ordre que je vous ai donné.
31,6
Soyez forts et vaillants! Ne vous laissez effrayer ni intimider par eux! Car l'Éternel, ton Dieu, marche lui-même avec toi; il ne te laissera pas succomber, il ne t'abandonnera point!"

Il ne t’affaiblira pas (yarpekha)

Il ne te donnera pas de relâchement (rifayon) en t’abandonnant

31,7
Alors Moïse appela Josué, et lui dit en présence de tout Israël: "Sois fort et vaillant! Car c'est toi qui entreras avec ce peuple dans le pays que l'Éternel a juré à leurs pères de leur donner, et c'est toi qui leur en feras le partage.

Car toi

[Comme le rend le Targoum Onqelos :] « Tu monteras avec ce peuple-ci ». Mochè a dit à Yehochou‘a : « Les Anciens de cette génération seront avec toi, et tout sera fait selon leur avis et leur conseil. » (Sanhèdrin 8a). Mais le Saint béni soit-Il a dit à Yehochou‘a : « … car toi, tu feras venir les fils d’Israël vers le pays que je leur ai juré » (verset 23). Tu les feras venir contre leur gré [si nécessaire], cela ne dépend que de toi. Prends un bâton et frappe-les sur le crâne [si nécessaire]. Il doit y avoir un chef par génération, pas deux 

31,8
L'Éternel lui-même marchera devant toi, lui-même sera à tes côtés, il ne te laissera fléchir ni ne t'abandonnera: sois donc sans peur et sans faiblesse!"
31,9
Moïse mit par écrit cette doctrine et la confia aux pontifes, descendants de Lévi, chargés de porter l'arche d'alliance du Seigneur, et à tous les anciens d'Israël.

Mochè écrivit […] il la donna

Lorsqu’elle fut entièrement terminée, il la donna aux membres de sa tribu

31,10
Et Moïse leur ordonna ce qui suit: "A la fin de chaque septième année, à l'époque de l'année de relâche, lors de la fête des tentes,

A partir de la fin de sept ans

La première année du cycle chabbatique, à savoir la huitième année (Sota 41a). Et pourquoi l’appelle-t-on « année de relâche » ? Parce que [les lois] de la septième année y ont encore cours quant à la moisson de la septième année qui a lieu à l’issue de la septième (Roch hachana 12b)

31,11
alors que tout Israël vient comparaître devant l'Éternel, ton Dieu, dans l'endroit qu'il aura élu, tu feras lecture de cette doctrine en présence de tout Israël, qui écoutera attentivement.

Tu liras cette loi-ci

Le roi la lisait à partir du début du livre de Devarim, comme indiqué dans le traité Sota (41a), et ce sur une estrade en bois que l’on construisait sur le parvis [du Temple]

31,12
Convoques-y le peuple entier, hommes, femmes et enfants, ainsi que l'étranger qui est dans tes murs, afin qu'ils entendent et s'instruisent, et révèrent l'Éternel, votre Dieu, et s'appliquent à pratiquer toutes les paroles de cette doctrine;

Les hommes

Pour qu’ils apprennent (‘Haguiga 3a)

Et les femmes

Pour qu’elles écoutent (ibid.)

Et les jeunes enfants

Pourquoi venaient-ils ? Pour procurer du mérite à ceux qui les ont amenés (ibid.)

31,13
et que leurs enfants, qui ne savent pas encore, entendent aussi, et qu'ils apprennent à révérer l'Éternel, votre Dieu, tant que vous vivrez sur le sol pour la possession duquel vous allez passer le Jourdain."
31,14
Le Seigneur dit à Moïse: "Voici que tes jours approchent de leur terme. Appelle Josué, et présentez-vous dans la tente d'assignation, pour que je lui donne mes ordres." Et Moïse alla, avec Josué, se placer dans la tente d'assignation.

Et je lui donnerai des ordres

Et j’exciterai son zèle

31,15
Le Seigneur apparut dans la tente, par une colonne de nuée, et cette colonne de nuée s'arrêta à l'entrée de la tente.
31,16
Le Seigneur dit à Moïse: "Tandis que tu reposeras avec tes pères, ce peuple se laissera débaucher par les divinités du pays barbare où il va pénétrer; et il m'abandonnera, et il brisera l'alliance que j'ai conclue avec lui.

Du païen du pays

Les peuples du pays

31,17
Ce jour-là, ma colère s'enflammera contre lui, je les abandonnerai, je leur déroberai ma face, et il deviendra la pâture de chacun, et nombre de maux et d'angoisses viendront l'assaillir. Alors il se dira: "En vérité, c'est parce que mon Dieu n'est plus au milieu de moi que je suis en butte à ces malheurs."

Je cacherai ma face

Comme si je ne voyais pas leurs souffrances

31,18
Mais alors même, je persisterai, moi, à dérober ma face, à cause du grave méfait qu'il aura commis en se tournant vers des dieux étrangers.
31,19
Et maintenant, écrivez pour vous ce cantique, qu'on l'enseigne aux enfants d'Israël et qu'on le mette dans leur bouche, afin que ce cantique me serve de témoignage à l'encontre des enfants d'Israël.

Ce cantique-ci

Depuis : « Tendez l’oreille, les cieux… » (infra 32, 1) jusqu’à : « … Il pardonnera à Sa terre, à Son peuple » (infra 32, 42)

31,20
Quand j'aurai introduit ce peuple dans le pays que j'ai promis par serment à ses pères et où ruissellent le lait et le miel; vivant dans l'abondance et gorgé de délices, il s'adressera à des dieux étrangers, il les servira, me témoignera du mépris et rompra mon alliance.

Ils me mépriseront (weniatsouni)

Ils me mettront en colère. Le mot niouts a toujours le sens de « colère »

31,21
Vienne alors la multitude de maux et d'angoisses qui doivent l'atteindre, le présent cantique portera témoignage en face de lui (car la bouche de sa postérité ne l'oubliera point), parce que je sais ce qu'aujourd'hui déjà son penchant le porte à faire, avant même que je l'aie introduit dans la terre par moi promise!"

Ce cantique-ci témoignera devant lui comme témoin

De ce que je l’ai averti de tout ce qui lui adviendrait

Car il ne sera pas oublié de la bouche de sa descendance

Là se trouve la promesse faite à Israël que la Tora ne sera jamais oubliée complètement par ses descendants (Chabath 138b)

31,22
Et Moïse écrivit le cantique suivant, ce jour même, et le fit apprendre aux enfants d'Israël.
31,23
Et l'Éternel donna ses ordres à Josué, fils de Noun, et lui dit: "Sois ferme et courageux! Car c'est toi qui introduiras les Israélites dans la terre que je leur ai promise, et moi je t'assisterai."

Il donna ordre à Yehochou‘a

Ces mots font suite à ce qui est écrit plus haut. Ainsi que je l’ai expliqué (voir Rachi verset 7), c’est la chekhina qui parle : « vers le pays que “je” leur ai juré »

31,24
Or, lorsque Moïse eut achevé de transcrire les paroles de cette loi sur un livre, jusqu'au bout,
31,25
il ordonna aux Lévites, porteurs de l'arche d'alliance du Seigneur, ce qui suit:
31,26
"Prenez ce livre de la loi et déposez-le à côté de l'arche d'alliance de l'Éternel, votre Dieu; il y restera comme un témoin contre toi.

Prenez (laqoa‘h)

[Le mot est au gérondif], comme : zakhor (« souviens-toi ») (Chemoth 20, 8), chamor (« garde ») (Devarim 5, 12), halokh (« va ») (Yirmeya 2, 2)

A côté de l’arche de l’alliance de Hachem

Les Sages d’Israël sont en désaccord dans le traité Baba Bathra (14a) : Les uns enseignent qu’une planche faisait saillie depuis l’arche vers l’extérieur et que c’est là qu’on l’avait déposé. Les autres professent qu’il était déposé à côté des tables, à l’intérieur de l’arche

31,27
Car je connais ton indocilité et ton caractère obstiné: certes, si, moi vivant encore, étant avec vous à cette heure, vous vous êtes insurgés contre l'Éternel, que sera-ce après ma mort!
31,28
Faites réunir autour de moi tous les anciens de vos tribus et vos magistrats: je veux faire parvenir ces paroles à leurs oreilles, et prendre à témoin contre eux les cieux et la terre.

Assemblez vers moi

Ils n’ont pas, ce jour-là, sonné de la trompette pour convoquer l’assemblée, car il avait été écrit : « Fais-“toi” deux trompettes d’argent… » (Bamidbar 10, 2), et Yehochou‘a n’avait pas reçu autorité sur elles. Et même du vivant [de Mochè], on les a fait disparaître avant le jour de sa mort pour accomplir ce qui est écrit : « Il n’y pas d’autorité le jour de la mort » (Qohèleth 8, 8)

Et je prendrai à témoins contre eux le ciel et la terre

Sans doute objecteras-tu qu’Il les a déjà pris plus haut à témoins : « Je prends à témoins contre vous aujourd’hui le ciel et la terre… » (supra 30, 19). Là-bas, c’est à Israël que s’est adressé [Hachem], mais Il ne s’est pas adressé au ciel et à la terre. Tandis qu’Il va dire maintenant : « Tendez l’oreille, les cieux, et je parlerai… » (infra 32, 1)

31,29
Car je sais qu'après ma mort vous irez dégénérant, et que vous dévierez du chemin que je vous ai prescrit; mais il vous arrivera malheur dans la suite des temps, pour avoir fait ce qui déplaît au Seigneur, pour l'avoir offensé par l'œuvre de vos mains!"

Après ma mort

Ils ne se sont pourtant pas pervertis de toute la vie de Yehochou‘a, comme il est écrit : « Le peuple a servi Hachem tous les jours de Yehochou‘a » (Choftim 2, 7). D’où l’on déduit que le disciple de quelqu’un lui est aussi cher que lui-même : Mochè avait l’impression qu’il allait survivre pendant tout le temps que vivrait Yehochou‘a

31,30
Et Moïse fit entendre à toute l'assemblée d'Israël les paroles du cantique suivant, jusqu'à la fin:
Haut de page