Voir la vidéo Télécharger la vidéo

1. En présence ou absence de la personne concernée, il reste interdit de dire du Lachone Hara.

2. Même si on est capable de dire du Lachone Hara en présence de la personne concernée, ces propos sont interdits et la Torah applique sur lui une malédiction.

Source : Chaaré Téchouva, 214 & 228 / Chemirat Halachone, 3-1

Jonathan BERDAH