Voir la vidéo Télécharger la vidéo

Il n’est pas toujours permis de dévoiler les difficultés financières d’une personne, si cela lui porte préjudice. Dans certains cas, ce sera permis : pour favoriser le nécessiteux ou éviter un dommage à un tiers, selon 5 conditions. (Source: ‘Hafets ‘Haïm, 2, 9)

Jonathan BERDAH - © Torah-Box