Contactez-nous
Femmes

Femmes

Une société obsédée par les gadgets

Mis en ligne le Vendredi 14 Septembre 2018

Mes articles dans le Jewish Press suscitent toujours beaucoup de réactions. Non seulement de la part de lecteurs réguliers du journal, mais aussi de gens qui le lisent sur notre site de Hineni et ceux que je rencontre à mes cours et en des dizaines d’autres lieux.

La semaine dernière n’a pas été une exception. Les lecteurs m’ont expliqué que s’ils sont plus ou moins d’accord avec les soucis soulevés dans la lettre d’une femme perturbée par l’impact négatif de la technologie moderne, ils ne comprennent pas le lien entre les iPod, iPad, Smartphones, etc. et le niveau de plus en plus élevé de ‘Houtspa (insolence) et la désintégration accélérée de la vie de famille.

Mais ce lien est bien présent.

L’influence la plus puissante et la plus transformatrice sur notre vie actuelle est la technologie d’Internet. Nous assistons chaque jour à un nouveau développement technologique. Les possibilités sont illimitées - et nous en sommes venus à croire que nous sommes infinis. Nous sommes devenus arrogants et prétentieux.

L’arrogance et la suffisance engendrent la ‘Houtspa. Et lorsque la ‘Houtspa et la technologie se rencontrent, c’est une combinaison potentiellement dangereuse. Lorsque tout le monde est absorbé par les e-mails, les sms, les vidéos, les films et les émissions de télévision sur son téléphone et autres appareils portatifs, cela crée un terrain fertile pour la rupture de la famille et un mépris général pour les autres et leurs besoins. Il n’est plus nécessaire de parler, d’écouter, ni de répondre ; nous vérifions si nous avons reçu des messages et s’ils ne nous plaisent pas, nous passons au suivant.

D’un geste du doigt, nous pouvons éliminer des voix et des mots que nous ne voulons pas entendre. Mais cela ne s’arrête pas là. Les fumées toxiques ont atténué notre sens du jugement - notre capacité à distinguer entre le bien et le mal, le moral et l’immoral, le corrompu et l’honnête, la perversité et la retenue - tout se trouve à un clic à notre disposition, disponible pour tout le monde et à tout âge. Les actes et les modes de vie les plus dépravés nous inondent et nous avons sombré si bas au point de ne pas reconnaître que la situation est catastrophique.

La séduction commence tôt. Nos enfants ont accès à des choses qu’autrefois des adultes enclins à les rechercher avaient du mal à trouver. Même les parents dont les enfants sont dans leur chambre, dans la sécurité de leur foyer, doivent réfléchir à deux fois. Les enfants sont peut-être dans leur chambre, mais de là, ils peuvent se rendre sur les sites les plus pervers et tomber sous l’emprise de personnes réellement dépravées - et le tout en un clic d’une souris.

Dans notre génération, trop souvent, l’ordinateur devient une « maman ». Au lieu de mamans qui serrent leurs enfants dans les bras, les embrassent affectueusement en leur racontant des histoires, on compte sur l’ordinateur pour jouer ce rôle. Nous sommes fiers du savoir-faire technologique de nos petits qui sont couvés par les ordinateurs. Nous découvrons trop tard que leur « alimentation » par la technologie signifie qu’en tant que jeunes adultes, ils communiquent par la technologie plutôt que par les interactions personnelles avec les membres de la famille et les amis.

Les lecteurs protesteront peut-être en arguant qu’Internet a produit beaucoup de bonnes choses. Que personne n’interprète mal ma visée ; je reconnais pleinement l’importance d’Internet et de la communication technologique. Mais il fait aussi de terribles dégâts.

À un moment donné, on s’imaginait que, grâce à Internet, le monde deviendrait un seul village planétaire, où règneraient la paix, l’harmonie et l’amitié. Nous n’avons jamais imaginé à quel point toute forme de pornographie, et toutes sortes de sites et blogs antisémites, racistes et djihadistes se sont multipliés par centaines de milliers. Des mensonges, des mythes et des informations diffamatoires se répandent constamment comme une traînée de poudre.

En tant que Rabbanite qui a affaire à des gens à problèmes, je peux vous faire part de nombreux Chidoukhim détruits par des propos médisants des plus vicieux postés sur la Toile. N’importe qui peut écrire n’importe quoi et les gens le croient - après tout, ils l’ont vu sur Internet !

Pouvons-nous changer de direction ? Nous ne sommes certainement pas capables de changer notre société et la folie qui l’entoure, mais nous pouvons nous changer nous-mêmes. Nous pouvons protéger et isoler notre foyer grâce à la Torah.

Quelques suggestions pratiques :

1) Installez un système de surveillance (un filtre) sur votre ordinateur. Ceci s’applique non seulement aux enfants, mais à tout le monde. J’ai malheureusement entendu trop souvent des adultes se rendre sur des sites Internet dont aucun Juif de Torah ne devrait s’approcher.

2) Dites à vos enfants que vous n’acceptez pas de messages sms ou d’e-mails s’ils ne sont pas suivis d’appels téléphoniques également. La communication n’est pas une conversation à sens unique, il s’agit de parler et d’échanger des idées. Encore une fois, ce principe s’applique aussi bien aux enfants qu’aux adultes.

3) Ne tolérez pas de conduite insolente. N’ayez pas peur d’être un parent. Vous devez prendre position ; si vous le faites, vous gagnerez le respect et pourrez influencer les autres. Nous sommes un peuple de Torah et il n’y a qu’une seule Loi, une seule Voie que nous devons suivre : la Torah.

4) Dites à vos enfants que vous les aimez, et les aimerez toujours, mais vous ne pouvez tolérer une conduite qui vilipende ce que nous, le peuple juif, sommes censés représenter.

J’aimerais recommander encore beaucoup d’autres choses, mais je n’ai plus de place. À retenir : l’ordinateur n’est pas là pour contrôler notre vie. C’est à nous de le contrôler.

Le moment est venu de nous réveiller et de désobstruer notre cœur et notre esprit informatisé et de nous conduire comme le peuple de D.ieu. Il est temps de sortir de notre léthargie, de secouer la poussière de notre exil, et de revêtir nos habits de prêtre. C’est le seul moyen de protéger nos familles et nous-mêmes de ce fléau meurtrier qui empoisonne tant de vies.

Rabbanite Esther JUNGREIS - © Torah-Box
Haut de page