Contactez-nous
Projet dédié par un généreux donateur
Projet dédié par un généreux donateur

Traité Sanhedrin

Chapitre 7 - Michna 7

Newsletter Michna du Jour

Pour recevoir quotidiennement la Michna du Jour en vidéo, indiquez votre adresse e-mail dans le champ ci-dessous :

הנותן מזרעו למולך--אינו חייב עד שימסור למולך, ויעביר באש. מסר למולך, ולא העביר באש, העביר באש, ולא מסר למולך--אינו חייב: עד שימסור למולך, ויעביר באש. ובעל אוב, זה פיתום המדבר משחייו; ויידעוני, המדבר בפיו: הרי אלו בסקילה, והנשאל בהם באזהרה.
Celui qui livre ses enfants à Molekh n’est coupable que s’il les a remis à Molekh et les a fait passer par le feu. S’il les a remis à Molekh et ne les a pas fait passer par le feu, ou s’il les a fait passer par le feu sans les avoir remis à Molekh, il n’est pas coupable. Il faut [les deux] qu’il les ait remis à Molekh et qu’il les ait fait passer par le feu.
Le Ba’al Ov, c’est-à-dire le sorcier qui fait parler [le crâne d’un mort qu’il a installé] sous ses aisselles, et le Yidé’oni, celui qui fait parler [un os qu’il a placé] dans sa propre bouche, sont passibles de la lapidation (cf. Vayiqra 20,27). Et celui qui les consulte enfreint un commandement négatif (19,31).
Haut de page