Contactez-nous

Ketouvim (hagiographes) » Proverbes (Michlé)

Chapitre 1

Afficher le commentaire de RachiAfficher en hébreuTélécharger le PDF
1,1
Proverbes de Salomon, fils de David, roi d'Israël:
1,2
Grâce à eux, on apprend à connaître la sagesse et la morale, à goûter le langage de la raison;
1,3
à accueillir les leçons du bon sens, la vertu, la justice et la droiture.
1,4
Ils donnent de la sagacité aux simples, au jeune homme de l'expérience et de la réflexion.
1,5
En les entendant, le sage enrichira son savoir, et l'homme avisé acquerra de l'habileté.
1,6
On saisira mieux paraboles et sentences, les paroles des sages et leurs piquants aphorismes.
1,7
La crainte de l'Eternel est le principe de la connaissance; sagesse et morale excitent le dédain des sots.
1,8
Ecoute, mon fils, les remontrances de ton père, ne délaisse pas les instructions de ta mère;
1,9
car elles forment un gracieux diadème pour ta tête et un collier pour ton cou.
1,10
Mon fils, si des criminels cherchent à t'entraîner, ne leur cède point;
1,11
s'ils disent: "Viens donc avec nous, nous allons combiner des meurtres, attenter sans motif à la vie de l'innocent;
1,12
comme le Cheol nous les engloutirons vivants, tout entiers comme ceux qui descendent dans la tombe.
1,13
Nous ferons main basse sur tout objet de prix; nous remplirons nos maisons de butin.
1,14
Tu associeras ton sort au nôtre: nous ferons tous bourse commune,"
1,15
mon fils, ne fraye pas avec eux, écarte tes pas de leur sentier;
1,16
car leurs pieds se précipitent vers le mal, ils ont hâte de répandre le sang.
1,17
Certes les filets paraissent dressés sans aucun but aux yeux de la gent ailée:
1,18
eux aussi en veulent à leur propre sang, et c'est à eux-mêmes qu'ils dressent un piège.
1,19
Tel est le sort auquel court quiconque poursuit le lucre: il coûte la vie à ceux qui l'ambitionnent.
1,20
La sagesse prêche dans la rue; sur les voies publiques elle élève la voix.
1,21
Elle appelle à elle au milieu des bruyants carrefours, à l'entrée des portes. En pleine ville, elle fait entendre ses discours:
1,22
"Jusqu'à quand, niais, aimerez-vous la sottise, et vous, persifleurs, aurez-vous du goût pour la moquerie? Jusqu'à quand, insensés, haïrez-vous le savoir?
1,23
Cédez à mes remontrances; voici, je veux vous ouvrir les sources de mon esprit, vous enseigner mes paroles.
1,24
Puisque j'ai appelé et que vous avez refusé de m'entendre; puisque j'ai tendu la main et que personne n'y a fait attention;
1,25
puisque vous avez repoussé tous mes conseils et que vous n'avez pas voulu de mes remontrances,
1,26
en retour je rirai, moi, de votre malheur, je vous raillerai quand éclatera votre épouvante;
1,27
oui, quand éclatera votre épouvante, pareille à une tempête, et votre malheur, tel qu'un ouragan, quand fondront sur vous détresse et angoisse.
1,28
Alors on m'appellera et je ne répondrai point, on me cherchera, mais on ne me trouvera pas.
1,29
Aussi bien, ils ont détesté le savoir, ils n'ont eu aucun goût pour la crainte de l'Eternel.
1,30
Ils n'ont pas voulu de mes conseils, n'ont eu que du dédain pour toutes mes réprimandes.
1,31
Qu'ils se nourrissent donc du fruit de leur conduite, qu'ils se rassasient de leurs résolutions!
1,32
Assurément, la rébellion des niais les perdra, et la fausse quiétude des sots causera leur ruine.
1,33
Mais quiconque m'écoute demeurera en sécurité, exempt de la crainte du malheur."
Haut de page