Paracha Vayigach
Contactez-nous
Chabbath

Chabbath

Tu as du mal à respecter Chabbath ? Quelques conseils !

Mis en ligne le Lundi 16 Avril 2018

Beaucoup de Juifs aimeraient respecter le Chabbath, mais ils ont du mal à mettre leur décision en pratique. Ils comprennent l’importance du Chabbath, et à quel point le Saint béni soit-Il souhaite que nous le respections tous, mais le moment venu, au début du Chabbath, ils n’arrivent pas à se déconnecter de leurs Smartphone ou à éviter d’éteindre la lumière qui les empêche de dormir la nuit.

Alors, proposons quelques conseils.

Nombreux sont ceux qui ont fait Téchouva et vivent ce que vous vivez. Ils relatent qu’ils ont commencé par la « méthode du salami ». On commence d’abord à respecter le Chabbath pendant les deux heures suivant le début du Chabbath. On prolonge ensuite jusqu’à quatre heures, puis on veille à respecter le Chabbath jusqu’à l’heure du coucher, et, par la suite, on ajoute également des heures dans la journée jusqu’à ce qu’on arrive au Motsaé Chabbath sans avoir fait aucun travail interdit pendant toute la durée du Chabbath.

Autre solution, si possible : se faire inviter dans un lieu où tout le monde respecte le Chabbath. Lorsque tu es seul à la maison et que tous les autres membres de la famille profanent le Chabbath, il est difficile de s’habituer à respecter le Chabbath dans une telle atmosphère, en particulier si tu es un jeune homme ou une jeune fille.

Mais si tu es invité dans une famille respectueuse du Chabbath, ou que tu passes le Chabbath dans une Yéchiva pour Ba’alé Téchouva ou un séminaire, tu découvriras que le Chabbath peut être magique, même si tu ne communiques pas avec tes amis par Whatsapp.

Rappelle-toi aussi que des centaines de milliers de Juifs du monde entier respectent le Chabbath chaque semaine, sans ressentir aucune difficulté. Bien au contraire : ils attendent le début du Chabbath et l’accueillent dans la joie. Toute leur vie en dépend et ils profitent de chaque instant.

Pourquoi ? Car le Chabbath est un repos du corps et un baume pour l’esprit, il purifie l’homme, l’élève et le fait pénétrer dans une autre atmosphère, plus élevée.

Respecter le Chabbath n’est pas difficile. C’est sympathique et agréable. La difficulté, c’est de s’y habituer. Après une période de plusieurs Chabbatot où tu t’abstiendras totalement de le profaner, tu découvriras que tu attends déjà le Chabbath suivant avec impatience et que tu es heureux de le célébrer.

Et pour conclure, le plus important est de retenir pourquoi tu respectes le Chabbath : c’est la volonté du Maître du monde ! Si tu annules ta volonté devant la Sienne, et que tu prouves que Sa volonté est plus déterminante que la tienne, alors le Saint béni soit-Il se conduira avec toi de la même manière et respectera tes souhaits dans tous les domaines.

Si tu retiens que le Chabbath est le moyen de prouver au Saint béni soit-Il à quel point nous L’aimons et Lui sommes redevables, il sera plus facile de surmonter l’épreuve et de relever le défi.

Plaisir garanti !

© Torah-Box
Haut de page