Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:20 : Mise des Téfilines
05:51 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
21:57 : Coucher du soleil
22:59 : Tombée de la nuit

Paracha Kora'h
Vendredi 1er Juillet 2022 à 21:39
Sortie du Chabbath à 23:03

Hiloulot du jour
Rav Chlomo Kluger
Yossef Hatsadik
Afficher le calendrier
Vidéo Importante
Torah-Box & vous
Jeudi 30 Juin 2022

La Ségoula incroyable de ‘Hanina Béni

Chaque veille de Chabbath, un groupe d’érudits en Torah se rend sur les tombeaux de Rabbi ‘Hanina ben Dossa et son épouse où des centaines de miracles se sont d’ores et déjà produits. Cette Ségoula consiste à donner 119 pièces (valeur numérique du nom ‘Hanina) aux nécessiteux, puis à se rendre sur le tombeau avec un Minyan (quorum) de 10 hommes pour étudier une partie de la nuit et réciter une prière particulière. Les délivrances sont incroyables : des enfants après des années d’attente, des célibataires qui trouvent leur conjoint, des problèmes financiers résolus… Nous pouvons être vos intermédiaires pour la réaliser et nous y rendre.

Me connecter pour pré-remplir mes informations

Pour chaque participant, la somme de 119€ doit être donnée pour accomplir la Ségoula correctement, qui sera reversée aux familles nécessiteuses.

Bénédiction n°1
Vos informations
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.

Témoignages suite à l’accomplissement de la Ségoula de Rabbi ‘Hanina

Mon fils a enfin pu trouver sa future femme

"Mon fils n’arrivait pas à se marier, j'ai entendu parler de la Ségoula ‘Hanina Beni et j'ai décidé d’essayer… Deux jours plus tard, le Dimanche suivant, on a proposé à mon fils un Chidoukh. Avec l’aide de D.ieu et de la ségoula de Rabbi ‘Hanina Ben Dossa mon fils se marie dans quelques semaines. J'ai promis de diffuser notre délivrance afin de faire profiter un grand nombre de personnes "les prières sont exaucées, par le mérite des Tsadikim."

L’appartement de nos rêves

"Pendant plusieurs mois je ne trouvais pas d'appartements qui me correspondaient. J'ai décidé de vendre le petit appartement que je possédais et d'acheter un appartement plus grand. Un jeudi soir, j’ai décidé d’accomplir la Ségoula de Rabbi ‘Hanina ben Dossa. Peu de temps avant minuit, juste avant la Ségoula, j'ai reçu un appel téléphonique m'informant qu'il y avait un appartement disponible et qu'il pouvait être visité vendredi matin. Dès que j'ai vu l'appartement, j'ai dit à l'agent immobilier que c'était l'appartement que je cherchais et que j'avais l'intention de l'acheter. Cependant, comme je le craignais, l'une des personnes intéressées qui est venue voir l'appartement, a présenté un montant plus élevé sur la maison à de meilleures conditions de paiement que ce que je pouvais offrir. 

Le Chabbath est passé et le dimanche, l’agent immobilier m'a appelé et m'a dit que l'acheteur qui avait fait une proposition le vendredi s’est rétracté. A ma grande joie, même si le propriétaire n'était pas pressé de vendre et aurait pu toucher un montant plus élevé, nous avons signé le contrat et j’ai pu signer la promesse de vente.

Dès que j'ai signé le contrat, j'ai immédiatement réalisé que je devais maintenant vendre l'appartement que je possédais. À ma grande surprise, j'ai reçu un appel téléphonique de la personne qui a annulé l'achat de la maison précédente que j'avais achetée et m'a dit : je vous achète votre appartement. Je n’ai rien compris, sans agent, sans commission, sans chercher d'acquéreur et sans prise de tête, nous avons conclu la vente de l'appartement pour une belle somme. C'est un vrai miracle et tout cela grâce aux prières du Saint Tanna Rabbi ‘Hanina ben Dosa."

Un miracle surnaturel

"Il y a environ trois mois, j'ai reçu une lettre du fisc indiquant que je devais payer une taxe de 60.000€. Dès que j'ai lu la lettre, mes yeux se sont assombris. Je n’avais aucun moyen de payer cette somme. J’ai entendu parler de la Ségoula ‘Hanina Béni et j'ai demandé qu’on mentionne mon nom le jeudi soir sur le tombeau de Rabbi ‘Hanina Ben Dossa.

J'ai décidé de mettre en vente l'appartement que je possédais. Un agent immobilier voulait m’aider pour diffuser mon annonce, mais je n’avais pas d’argent pour payer les frais de commission. Moins de deux semaines se sont écoulées, un acheteur m’a contacté et m’a proposé un prix bien supérieur à celui que j’espérais. Un miracle au dessus de la nature par le biais de la Ségoula ‘Hanina Béni ! "

Qui était Rabbi 'Hanina ?

Rabbi ‘Hanina Ben Dossa est l’un des plus grands Tanaïm, sages de l’époque de la Michna, ayant vécu, il y a environ 2000 ans. Le Talmud raconte de nombreux prodiges qu’il a réalisés et mentionne la force de sa prière. Il est enterré auprès de son épouse, à Arava, village Arabe situé dans le Nord d’Israël. 

Rabbi Hanina et son épouse, qui se contentaient pour leur subsistance d’une mesure de caroube pour toute la semaine, se souciaient du bien être des autres bien au-delà du minimum, et accomplissaient la Mitsva de Tsédaka de manière exceptionnelle.

Quelques histoires sur Rabbi ‘Hanina 

Le four remplit de pain

La voisine de Rabbi ‘Hanina, une mégère sans scrupules, avait l'habitude d'épier son épouse afin de pouvoir se moquer d’elle, qui n’avait aucun met à préparer pour Chabbath du fait de sa grande pauvreté. L’épouse de Rabbi ‘Hanina pour ne pas avoir honte, allumait le four pour qu’on voit de la fumée s’échapper. Par pure perfidie, la voisine entra à l’improviste en demandant : “que fais-tu cuire au juste ?” Par miracle, lorsque la femme de Rabbi ‘Hanina ouvrit le four, il était plein de miches de pains.

Le pied en or descendu du ciel

Un jour, l’épouse de Rabbi ‘Hanina reçoit du ciel un pied de table en or, d’une valeur inestimable, de quoi enfin combler tous leurs besoins matériels. Mais en rêve, elle aperçoit son monde futur. Tous les justes, les Tsadikim se retrouvaient autour de tables à 4 pieds, sauf elle et son mari, car leur table n’a que trois pieds. Elle comprend qu’en entamant sa récompense dans ce monde-ci, elle perd une part de son monde futur, et demande à son mari de rendre le présent qu’ils ont reçu du ciel. Rabbi Hanina tend sa main, et le pied disparaît. Nos sages enseignent que le second miracle est encore plus grand que le premier car en général D.ieu donne mais ne reprend jamais.

Les bougies de Chabbath

Une fois sa fille est venue le voir en pleurs car elle avait préparé les bougies de Chabbath en plaçant les mèches dans du vinaigre. Rabbi ‘Hanina l’a rassuré : “Celui qui a dit à l’huile de brûler dira au vinaigre de brûler". Non seulement les veilleuses ont brillé, mais elles sont restées allumées durant tout le Chabbath.