Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
06:41 : Mise des Téfilines
07:43 : Lever du soleil
13:42 : Heure de milieu du jour
19:40 : Coucher du soleil
20:24 : Tombée de la nuit

Paracha Vayélèkh
Vendredi 30 Septembre 2022 à 19:13
Sortie du Chabbath à 20:17

Hiloulot du jour
Rav Yéhouda Ayache
Sarah Iménou
Afficher le calendrier

La Ségoula incroyable d'Amouka

Rabbi Yonathan est enterré à Amouka, près de Tsfat et c'est une Ségoula très connue pour les célibataires d'y prier pour se marier et avoir des enfants et en particulier le jour de la Hiloula, le 26 Sivan. Les délivrances sont incroyables : des célibataires qui trouvent leur conjoint quelques jours après, des enfants après des années d'attente…

Il est connu que faire une tsédaka de 94 pièces (valeur numérique du "Mazal Tov") pour financer le mariage d'orphelins permet de mériter de vous marier et d'avoir des enfants. Nous irons à Amouka le jour de la Hiloula pour réaliser cette Ségoula en votre nom.

Me connecter pour pré-remplir mes informations

Pour chaque participant, la somme de 94€ doit être donnée pour accomplir la Ségoula correctement, qui sera reversée pour le mariage d'orphelins..

Bénédiction n°1
Vos informations
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.

Qui était Rabbi Yonathan ?

Incroyable interprète de la Torah et des Prophètes, il laissa derrière lui de nombreux secrets dans un livre nommé le Targoum Yonathan.
Nos Sages racontent que lorsqu'il rédigea son commentaire des Livres des Prophètes, la Terre Sainte trembla, et une voix céleste s'écria : « Qui a osé révéler Mes secrets aux mortels ? » Alors Rabbi Yonathan ben Ouziel se leva et déclara : « C'est moi qui ai assumé la responsabilité de révéler Tes secrets saints à l'humanité. Ce n'était pas pour me faire honneur à moi-même, ni pour la gloire de mes ancêtres que j'ai entrepris cette tâche, mais à seule fin que les Juifs puissent comprendre ce que les Prophètes leur ont dit ».

Quand il projeta d'écrire une interprétation des Kétouvim (Ecritures saintes et troisième partie du Tanakh), il lui fut interdit de le faire pour la raison qu'elles contiennent des secrets qui ne doivent être révélés qu'après l'avènement du Machia'h (le Messie).

Rabbi Yonathan est enterré à Amouka, près de Tsfat et c'est une Ségoula très connue pour les célibataires d'y prier pour se marier. Pour ceux qui ne peuvent pas s'y rendre, profitez aussi de ce jour en allumant une bougie en sa mémoire et en priant de toutes vos forces pour qu'Hachem vous exauce!

Quelques histoires sur Rabbi Yonathan

Tout oiseau brûlait

Lorsque Rabbi Yonathan ben Ouziel était assis en train d'étudier la Torah, tout oiseau qui volait au-dessus de lui à ce moment-là brûlait immédiatement, du fait que les Malakhé ha-charèt (les anges) se regroupaient autour de lui pour écouter son étude et que les oiseaux ne pouvaient pas traverser le feu des anges. Certains disent que Rabbi Yonathan ben Ouziel étudiait la Torah avec une si grande joie, que celle-ci ressemblait à la joie qu'il y avait lors de l'évènement du mont Sinaï, où la Torah a été donnée dans le feu, et que par ce feu-là les oiseaux furent brûlés.

« Je ne marierai qu'avec la Torah »

On raconte que lorsque rabbi Yonathan était en âge de se marier, il ne voulut pas se marier et dit « je veux me marier avec la sainte Torah », parce qu'il pensait que la vie maritale le dérangerait pour étudier la Torah avec assiduité et dévotion.

Finalement, les sages acceptèrent, et ainsi sa tombe est considérée comme un endroit de pèlerinage pour tous les célibataires désirant trouver leur zivoug, grâce à l'extraordinaire don de soi dont fit preuve rabbi Yonathan, qui s'est « marié » avec la sainte Torah.

On arrive à la tombe depuis Tsfat, en montant le carrefour Biria vers le carrefour ha-pikoud, et là-bas, selon le panneau de signalisation, on descend environ trois kilomètres jusqu'à ce que l'on tourne à gauche au tombeau.