Rabbins dans la Cité

Rabbins dans la Cité - Superstitions et Ségoulot

Mis en ligne le Mercredi 5 Août 2020

Débat en compagnie du Rav David Temstet et de Rav Israël Méïr Crémisi, animé par Yossef Nabeth.

Vous avez déjà vu quelqu'un jeter du sel au-dessus de son épaule à table après avoir renversé la salière, vous avez déjà cuit des ‘Hallot en forme de clé après Pessa’h… La nuance entre la Ségoula et la superstition est, sur la forme, parfois très ténue, mais ne nous y trompons pas : la Ségoula puise sa source dans la Torah, la superstition souvent de l’idolâtrie. Pour autant, toutes les Ségoulot viendraient-elles de la Torah ? Et la superstition serait uniquement liée à de l’idolâtrie ? Eléments de réponse.

a) Certaines pratiques de la Torah peuvent parfois ressembler à des superstitions. A quoi cela est dû ?

b) Qu’est une Ségoula ?

c) A quoi est due l’importance des superstitions dans la communauté juive française ?

d) Est-ce grave d’être superstitieux ?

e) Y-a-t-il des astuces pour faire la distinction entre une Ségoula et une superstition ?

Yossef NABETH
Vivre dans la Joie

Vivre dans la Joie

“C’est une grande Mitsva que d’être dans la joie !” nous enseigne le ‘Hassidisme. Oui mais comment être joyeux lorsque tout va mal, lorsque les épreuves s'enchaînent ou bien lorsque la vie est monotone et n’apporte rien de palpitant ?

acheter ce livre