Fête actuelle : Pessah
Contactez-nous
Projet dédié par un généreux donateur
Projet dédié par un généreux donateur

16 Avril 2019 - 11 Nissan 5779

Zmanim Paris

Aube - Alot haCha'har05:15
Début mise des Téfilines et Chéma05:52
Lever du soleil - Nets ha'Hama06:59
Fin du 1er Zman du Chéma (Maguen Avraham)09:32
Fin du 2ème Zman du Chéma (Gaon de Vilna)10:24
Fin 1er Zman de la Téfila10:59
Fin 2ème Zman de la Téfila11:33
Mi-journée - 'Hatsot13:50
Min'ha Guédola14:25
Min'ha Kétana17:52
Plag Hamin'ha19:18
Coucher du soleil - Chkiya20:43
Apparition des étoiles - Tstèt haKokhavim21:31
Nuit selon Rabbénou Tam22:29
Mi-nuit - 'Hatsot halayla01:50

Daf Hayomi

Michna Yomit

Sanhédrine 7-10

Limoud au féminin

Etude n°411

Histoire Juive

16-04-1871
Toutes les restrictions civiques imposées aux Juifs de l'Empire allemand sont levées. On peut dire que cela a mis un terme à l'antisémitisme médiéval. Dix ans plus tard, presque jour pour jour, l'Allemagne a ouvert une nouvelle ère de l'antisémitisme moderne (26 Nissan). Le cycle s’achève par l'anniversaire de l'ouverture du procès d’Eichmann.

Moussar du Jour - 11 Nissan

Un verset important et célèbre de la Hagada énonce ce principe « Chaque génération doit se considérer comme si elle est sortie d’Egypte ». Ce principe fait l’objet de différentes interprétations.

Tout d’abord, ce verset signifie que si Hachem n’avait pas libéré nos ancêtres d’Egypte, nous serions encore nous-même esclaves en Egypte. Ce n’est donc pas seulement la génération qui vivait en Egypte à cette époque qui a été libérée, mais également toutes les générations suivantes.

Ensuite, se verset peut s’interpréter d’un point de vue spirituel. En effet, chaque génération doit considérer que sa présence à la table du séder témoigne de sa vitalité spirituelle.

Durant cette soirée, où nous sommes réunis pour célébrer Pessah’, nous devons prendre conscience qu’Hachem nous a extrait de l’enchainement aux passions matérielles, aux mauvaises inclinaisons du cœur, aux tentations du mauvais penchant. En effet, si nous les avions suivies, nous nous serions éloignés, D. nous en préserve, de notre Créateur, et nous ne serions peut-être plus réunis autour de cette table.

En nous asseyant autour de cette table, nous devons témoigner notre gratitude à Hachem de nous avoir aidé à rompre les chaines de notre enchainement potentiel au Yetser Hara. Nous pourrons alors amorcer une nouvelle réflexion sur l’usage que nous faisons de notre liberté, et accueillir ainsi la force spirituelle qui étreint le monde ce soir-là. [Jerome Touboul]

Haut de page