Torah-Box vous offre un bref rappel des 6 commandements de Pourim (pour les habitants hors de Jerusalem).

 

Mercredi soir :

1. Ma’hatsit Hashekel : donnez à la Tsédaka au moins 5 Euros ou 18 Shekkels par personne, en disant “Zékher léMa’hatsit Hashekel”. Si possible, donnez bien plus que ce montant, ce don contribuant à réparer nos fautes.
Il faut donner à des instituts de Torah ou étudiants de Torah à plein temps. Essayez de donner pour votre femme et vos enfants si vos moyens vous le permettent.

Cliquez-ici pour donner via Torah-Box : https://goo.gl/fw8FWk

2. Écouter la lecture de la Méguila à la synagogue. Les personnes concernées sont les hommes, femmes et enfants bar/bat-Mitsva, ainsi que les enfants à partir de l’âge où ils sont capables d’écouter sans déranger, afin de les éduquer. Il ne faut manquer aucun mot de cette lecture, au risque de ne pas être quitte de la Mitsva. Si on s’aperçoit que l’on n’a pas entendu un ou plusieurs mots, on peut les rattraper en les lisant dans le livre dans lequel on suit la lecture et de continuer jusqu'au niveau de l'officiant.

Imprimez notre Méguila en hébreu, français, phonétique : https://goo.gl/BCsbk6


Jeudi en journée en journée :

1. Écouter à nouveau la lecture de la Méguila.

Sont concernés par les Mitsvot suivantes : les hommes et les femmes depuis l’âge où ils commencent leur éducation juive (6/ 7 ans).

2. Matanot Laevyonim : faire un don à 2 pauvres différents. On peut leur donner directement ou par le biais d’organismes de collecte, à condition qu’ils transmettent ces sommes le jour de Pourim. Le montant minimal du minimal est l’équivalent d’un repas, soit environ 5 euros en France et 18 Shekkels en Israël.
Mais celui qui peut donner avec largesse, DOIT LE FAIRE ABSOLUMENT, telle est la coutume et la plus grande Mitsva de Pourim.

Cliquez-ici pour donner aux pauvres via Torah-Box : https://goo.gl/D54UXK

3. Michloa’h Manot
: envoyer au moins 2 mets à une 1 personne. Il s’agit d’aliments prêts à consommer. Exemple : 2 aliments ou 1 aliment + 1 boisson. Les hommes donnent aux hommes et les femmes aux femmes. Les quantités minimales : 30g de mets et 86cl de boisson. Essayez d’en donner à des personnes avec qui vous n’êtes pas en très bon terme.

4. Michté : festoyer en prenant un bon repas contenant pain, vin et viande. Il existe une Mitsva de boire un peu plus de vin que ce qu’on a l’habitude pendant l’année. L’idéal serait de boire au point d’être pris par le sommeil. Nos Sages ont insisté sur la vigilance à avoir dans ce domaine : aucun écart dans l’accomplissement des Mitsvot ou le comportement ne vaut par rapport à cette Mitsva de boire. Il faut en particulier veiller à ne pas provoquer de débordements malsains.

(Téléchargez 7h de musique pour animer votre repas : https://goo.gl/fZShVJ)
 

Pourim Saméa’h à tous,
L'équipe Torah-Box !