Aujourd'hui à Paris
07:21 : Mise des Téfilines
08:27 : Lever du soleil
13:03 : Heure de milieu du jour
17:40 : Coucher du soleil
18:29 : Tombée de la nuit

Paracha Bo
Vendredi 31 Janvier 2020 à 17:27
Sortie du Chabbath à 18:38


Hiloulot du jour
Rav Yossef Messas
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Arrêter Ticha' Béav suite à une migraine

Rédigé le Dimanche 22 Juillet 2018
La question de David D.

Bonjour,

Est-ce qu'en cas de violant mal de tête nous pouvons casser le jeune ? Sachant que je suis en sous-poids.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18123 réponses

Bonjour,

1. En cas de douleurs violentes, il est permis de "casser" le jeûne.

Voir Iguerot Moché, Ora'h 'Haïm, volume 4, fin de la réponse 114.

2. Si le jeûne tombe un dimanche, il faut réciter la Havdala avant de consommer un aliment.

3. Si vous récitez la Havdala dans la nuit du samedi au dimanche, il faut réciter la Havdala avec la Brakha sur la bougie, mais sans Béssamim.

4. Si vous récitez la Havdala dans la journée du dimanche, il faut réciter la Havdala sans la Brakha sur la bougie et sans les Béssamim.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Iguérot Moché.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur