Aujourd'hui à Paris
06:22 : Mise des Téfilines
07:26 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:23 : Coucher du soleil
21:09 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

"Ceux qui attendent Machia'h pour faire leur Aliya sont des ignorants" ?

Rédigé le Dimanche 10 Février 2019
La question de David P.

Bonjour,

Où le Rambam a-t-il écrit que ceux qui attendent Machia'h pour faire leur Aliya sont comme des simplets/ignorants ?

Merci d'avance.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
19149 réponses

Bonjour,

Apparemment, vous faites allusion à la fameuse lettre que le Rambam écrivît en 1162-1163, alors qu’il était âgé de 24 [ou 27] ans - la Iguéret Hachemad [Maamar Kidouch Hachem].

Dans cette lettre, le Rambam recommande, expressément, de quitter le pays où l’on se trouve et de se diriger vers l’endroit où il sera possible de respecter, de la meilleure manière, les Mitsvot.

Il poursuit en disant que quiconque pense qu’il faut attendre le dévoilement du Machia’h [qui nous amènera à Yéroushalaïm] pour quitter les pays où l’accomplissement des Mitsvot est difficile, transgresse de très graves fautes et induisent, en erreur, leur prochain !

Il qualifie ceux qui épousent ce mode de pensée de mauvais, d’insensés et de ridicules.

Il cite les paroles du prophète :

« Comment pouvez-vous dire: "Nous sommes des sages ! Nous sommes en possession de la doctrine de l'Eternel !" Oui, mais le stylet mensonger des scribes en a fait un mensonge !

Ils seront couverts de confusion, ces sages. Ils seront pris de terreur, ils seront capturés; aussi bien, ils ont traité avec dédain la parole de l'Eternel : en quoi consiste donc leur sagesse ?

Ils ont bien vite fait de remédier à la ruine de mon peuple en disant : "Paix ! Paix !" et il n'y a point de paix. »

Voir Jérémie, chapitre 8, verset 11.

Dans l’édition du Mossad Harav Kook du Rambam La’am, volume 20 [regroupant les trois grandes lettres du Rambam], le passage commence à la page 64 [vers la fin de la lettre, passage : Véha’étsa Chéani Yoets] et s’achève à la page 67.

Le Rambam mentionne, de nouveau, cette idée dans Hilkhot Yessodé Hatorah, chapitre 5, fin de la Halakha 4.

En ce qui concerne la Halakha concernant la Mitsva d’habiter en Israël, ci-dessous, les références essentielles où le Rambam se prononce :

Hilkhot Ichout, chapitre 13, Halakha 19-20,

Hilkhot Mélakhim, chapitre 5, Halakha 7-9,

Hilkhot ‘Avadim, chapitre 8, Halakha 9,

Hilkhot Avel, chapitre 3, Halakha 14.

A ce sujet, voir, aussi, Te’houmine [Rav Chlomo Dikhovsky], volume 20, année 5760, pages 399-406, Kol Hatorah [Rav Eliyahou Lévin], volume 41, année 5757, pages 175-178, Orayta [Rav Chmouel Eliezer Stern], volume 19, année 5763, pages 304-308, Te’houmine [Rav ‘Haïm Sabato], volume 9, pages 257-265, Encyclopédia Talmudit, volume 25, pages 678 et suivantes, Yé’havé Daat, volume 5, réponse 57.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur