Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:30 : Mise des Téfilines
06:42 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:07 : Coucher du soleil
21:58 : Tombée de la nuit

Paracha Ekev
Vendredi 19 Août 2022 à 20:40
Sortie du Chabbath à 21:49
Afficher le calendrier

Chemita et jardins privés

Rédigé le Samedi 15 Novembre 2014
La question de Ilana T.

Bonjour Rav,

J'ai besoin d'avoir toutes les Halakhot concernant les jardins privés quant à la Chemita.

Merci de votre aide.

La réponse de Rav Ichaï ASSAYAG
Rav Ichaï ASSAYAG
312 réponses

Bonjour,

Votre question est très importante mais aussi très générale. C'est pour cela que ma réponse sera aussi très générale.

J'imagine que vous aurez besoin de plus de détails, n'hésitez pas à demander plus de précisions. Sachez aussi, que chaque petit détail peut influer sur la réponse, j'insiste donc sur le fait, qu'il ne faudra pas hésiter à nous questionner de nouveau.

Tout d'abord, il faut savoir qu'on ne pourra permettre de s'occuper que de ce qui est déjà existant dans votre jardin, mais en aucun cas on ne pourra permettre de planter de nouveaux arbres, fleurs ou gazon.

Arrosage : on ne peut permettre l'arrosage de son gazon, seulement si : 1) le laisser sans arrosage lui causera des dommages irréversibles, c'est-à-dire qu'il faudra, l'année d'après la Chemita, replanter un nouveau gazon, 2) l'intérêt recherché par l'arrosage n'est pas de le faire mieux pousser, mais seulement d'empêcher qu'il ne s'abîme.

Étant donné que l'arrosage est permis seulement pour empêcher la perte du gazon, on attendra donc jusqu'au moment où le manque d'eau n'abîmera pas celui-ci. Prenez conseil auprès d'un jardinier, demandez-lui quelle est la quantité minimale, l'espace de temps maximal entre deux arrosages qui empêchera votre gazon de s'abîmer et votre portefeuille de s'effriter après la Chemita.

Tonte du gazon : s'il est déjà bien fourni, c'est-à-dire qu'il n'y a pas d'endroit sans gazon, on pourra permettre de le tondre si le seul but recherché est l'entretien du gazon existant, et non pas de le faire repousser. Si, par contre, il n'est pas bien fourni, étant donné que le tondre provoquera une poussée plus élargie, ce sera interdit.

Élagage : en général, le faite d'élaguer un arbre ou un buisson entraîne une nouvelle poussée, ce qui aurait dû interdire l'élagage. On ne pourra permettre l'élagage que dans les cas suivants : 1) l'arbre ou le buisson sont suffisamment fourni, 2) l'élagage ne sera pas fait de manière professionnelle, 3) l'intérêt recherché est uniquement de lui donner une forme et non pas d'encourager une nouvelle poussée.

Mauvaises herbes : on pourra déraciner les mauvaises herbes seulement si leur présence risque d'étouffer les plantes qui sont autour.

Engrais : la règle est la même, ce sera permis que dans un cas où le manque d'engrais entraînera une perte absolue du gazon, fleurs, arbres etc..

En clair, on ne peut qu'empêcher la détérioration de son jardin. N'hésitez surtout pas à demander plus de précisions.

Béhatsla'ha.

Source de la reponse : Michpété Aretz.

Mékorot / Sources : Michpété Aretz.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Ichaï ASSAYAG