Aujourd'hui à Paris
06:28 : Mise des Téfilines
07:32 : Lever du soleil
12:34 : Heure de milieu du jour
17:36 : Coucher du soleil
18:22 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Enjamber une personne allongée

Rédigé le Mardi 19 Septembre 2017
La question de Adina M.

Bonjour,

Est-il vrai qu'il faut éviter d'enjamber une personne allongée ? Si oui, pourquoi ?

J'ai entendu que ça enlevait des années de vie.

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22670 réponses

Bonjour,

1. Cette coutume est mentionnée dans de nombreux ouvrages.

D’après certains, en passant au-dessus d’une personne, on agit de même que s’il s’agissait d’un mort. Cela peut avoir des conséquences indésirables.

2. Dans certains livres, il est mentionné qu’il ne faut pas passer au-dessus d’un enfant, car cela pourrait entraîner qu’il ne grandisse pas normalement. En cas d’omission, il est habituel de demander à la personne de repasser au-dessus de l’enfant, dans le sens inverse.

3. Certains de nos maîtres disent, tout simplement, qu’il ne faut passer au-dessus d’un enfant, car on risque de tomber sur lui et de lui faire mal.

Pratiquement : dans la mesure du possible, il faut éviter de passer au-dessus d’un enfant ou même d’un adulte. En cas d’omission, il est bien de demander à la personne de repasser dans le sens inverse.

A ce sujet, voir :

Béèr Moché, volume 8, question 36, passage 2,

Chapitre 16 de l’introduction à Chmirat Hagouf Véhanéfech, paragraphe 4,

Michné Halakhot, volume 13, question 119,

Segoulot Rabboténou, pages 369-371,

'Alé Hadass, page 287,

Véène Lamo Mikhchol, page 320.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN