Aujourd'hui à Paris
06:22 : Mise des Téfilines
07:26 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
20:23 : Coucher du soleil
21:09 : Tombée de la nuit

Paracha Tsav
Vendredi 3 Avril 2020 à 20:07
Sortie du Chabbath à 21:15

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Jouer au loto par l'intermédiaire d'un non-juif

Rédigé le Jeudi 11 Janvier 2018
La question de Anonyme

Bonjour,

J’ai lu que, selon la Halakha, la coutume Séfarade interdit de jouer aux jeux dits de hasard ou d’usure (exemples : loto, bingo, PMU, loto sportif, etc.).

Dans ce cas, est-il permis de remettre l’argent à un Goy, pour qu'il le mise à ma place, et partager ensuite les bénéfices ?

Merci de votre réponse Rav.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
19181 réponses

Bonjour,

En ce qui concerne la loterie nationale

Selon Rav Ovadia Yossef, cela n’est pas permis. Voir Yabi'a Omer, volume 7, ‘Hochen Michpat, question 6.

Cependant, de nombreux autres décisionnaires Séfarades pensent que cela est absolument permis, même sans passer par un non-juif.

Selon Rabbi Ovadia Hadaya, cela est permis et, dans certains cas, c’est même une Mitsva, puisqu’une partie des sommes récoltées est redistribuée pour le bien du public à travers, par exemple, la construction d’établissements scolaires et bien d’autres œuvres philanthropiques. Yasskil Avdi, volume 8, Yoré Déa, question 5, passage 3.

Selon Rabbi Moché Lévy, cela est absolument permis. Voir Téfila Lémoché, volume 5, question 58 et Or Torah, ‘Hechvan 5776, pages 103-104, Chevat 5774, page 449, Kislev 5745, pages 137-139.

Selon Rav Avraham Kahana Chapira dans Te’houmin, volume 5, pages 301-302, cela est permis. Les arguments apportés dans cette référence sont valables, également, pour les Séfarades.

Selon Rav Zalman Né’hémia Goldberg, cela est permis. Voir Hama’yan, volume 45/4, année 5765, page 45. Les arguments apportés dans cette référence sont valables, également, pour les Séfarades.

Selon Rav Avraham Ben ‘Haïm dans Mékabtsiel [Ahavat Chalom], volume 28, année 5760, pages 247-252, cela est absolument permis.

Comme on peut le voir dans les textes, il y a beaucoup à dire, mais suffisons-nous de cela pour l’instant.

Certains disent que Rav Ovadia Yossef aurait changé d’avis. Voir Rav Meïr Mazouz dans Bayit Nééman, numéro 126 :

https://drive.google.com/drive/folders/0B-Z_g7PwEuDNZi1UMVQwYUVhN1E

file:///C:/Users/Hachem%20Ehad/Downloads/126-%D7%A4%D7%A8%D7%A9%D7%AA%20%D7%9B%D7%99%20%D7%AA%D7%A6%D7%90%20%D7%AA%D7%A9%D7%A2%D7%97%25281%2529.pdf

En ce qui concerne Parions sport et d’autres jeux

Cliquez sur les liens suivants :

http://www.torah-box.com/question/parions-sport-permis_2335.html

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur