Logo Torah-Box

Prier dans une synagogue sans Mé'hitsa

Rédigé le Mardi 26 Juillet 2022
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

A-t-on le droit de prier dans une synagogue où les femmes sont d’un côté et les hommes de l’autre, sans Mé'hitsa (comme dans une église) ?

La réponse de Rav Ichaï ASSAYAG
Rav Ichaï ASSAYAG
331 réponses

Chalom Ouvrakha,

La Mé'hitsa n'est pas un "conseil", c'est une obligation. En effet, au temps du Beth Hamikdach, on séparait les hommes et les femmes qui venaient pour la Sim'hat Beth Hachoéva. Si au Beth Hamikdach, où la crainte de D.ieu était palpable, on se devait de marquer cette différence, à plus forte raison aujourd'hui dans nos synagogues.

Certains décisionnaires expliquent que l'intérêt de la Mé'hitsa est d'empêcher une interaction hommes - femmes, tandis que d'autres expliquent qu'elle est là pour empêcher que le regard de certains soit distrait (ils s'appuient sur le Rambam dans la Michna Soucca).

Béhatsla'ha.

Mékorot / Sources : Rabbi Moché Ben Maimon (Rambam).
Homme, Femme : 2 planètes qui fusionnent

Homme, Femme : 2 planètes qui fusionnent

En partant de situations de la vie quotidienne, démonstration de la façon dont les hommes et les femmes vivent les événements afin de les aider à mieux se comprendre.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Ichaï ASSAYAG