Logo Torah-Box

Prière à réciter en étant témoin d'une situation dangeureuse

Rédigé le Mardi 4 Août 2020
La question de Vincent K.

Bonjour Rav,

Existe-t-il une prière à dire quand on est témoin d’un grave incendie, d’un accident de voiture, d’un attentat, ou d’une situation dangereuse en général ?

Merci.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
7952 réponses

Chalom Ouvrakha,

Il est évident que lorsqu'on assiste à un événement quelconque, cela doit nous interpeller. Comme l'écrit le Ba'al Chem Tov [Parachat Béréchit, rapporté aussi par le Rav Na'houm de Tchernobyl dans son livre Maor 'Enayim Parachat 'Houkat] que le monde est le miroir de l'être. Si nous sommes témoins d'une scène, c'est que le Ciel cherche à nous interpeller et que nous devons nous éveiller sur certains points.

Nos Sages nous disent aussi [Sota 2b] que tout celui qui est témoin de la punition donnée à une Sota [femme qui aurait trompé son mari] devra aussitôt prendre sur lui la résolution de se séparer du vin, car le vin est ce qui a amené à la faute.

Pour revenir à votre question, nos Sages nous disent [Sanhédrin 44b] qu'il est toujours préférable de prier avant que le malheur n'arrive.

Il faudra donc insister sur les textes de prière déjà instaurés, dans lesquels nous implorons Hachem de nous épargner.

Nous donnerons deux exemples :

- dans les Birkot Hacha'har, le "Yéhi Ratsone", etc., nous demandons : "Que Tu nous épargnes "Mipéga Ra", d'une mauvaise frappe, "Midine Kaché", d'une condamnation ou sentence stricte",

- dans "Elokay Nétsor Léchoni" à la fin de la 'Amida, nous disons : "Et tous ceux qui se lèveront contre nous pour nous faire du mal, Tu annuleras vite leur plan et leur pensée".

Pensez avec ferveur à ces phrases que nous disons tous les jours.

Kol Touv.

A'hat Chaalti 2

A'hat Chaalti 2

Tome 2 d'un Best-seller en Israël ! Une compilation de problématiques du quotidien soumises au Rav Zylberstein. Le lecteur est mis à contribution afin de trouver la réponse selon la loi juive.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA