c Question au Rav : Que pense la Torah de l'état d'Israël ?

Que pense la Torah de l'état d'Israël ?

Rédigé le Mercredi 6 Mai 2020
La question de Anonyme

Bonjour,

En raison de Yom Ha'atsma'out qui vient de passer, j'aurais aimé avoir plus de précisions sur le statut de Médinat Israël (état d'Israël) selon vous.

Je sais que dans le monde Dati Léoumi beaucoup voient l'état comme le début de la Guéoula (délivrance) ou même comme la Gueoula elle-même et, ce, sur la base de plusieurs arguments.

Je voulais savoir si une telle vision de la Guéoula était légitime et sinon, pour quelles raisons ?

Merci d'avance.

La réponse de Rav David COHEN
Rav David COHEN
203 réponses

Bonjour,

Même dans le monde dit "orthodoxe", on retrouve différentes écoles.

Certains ne voient pas dans la création de l’état d’Israël une quelconque délivrance Divine ou même un début de délivrance. 

En effet, selon cette opinion, la délivrance doit se faire totalement de manière Divine par la venue du Machia'h, et il serait de surcroît interdit de provoquer la délivrance en créant un état juif (même si celui-ci était basé sur le respect des lois de la Torah).

Cette opinion est partagée par le Rav Yoel Teitelbaum (fondateur de la 'Hassidout de Satmar), ainsi que par les Rabbanim de la 'Eda 'Harédit , et d’une moindre mesure par certains grands raché yechivote tél le Rav Chakh .

D’autres ne partagent pas du tout cet avis et pensent que la Guéoula peut très bien arriver de manière naturelle (par la reconnaissance des nations, etc.).

Il ont donc vu dans la création de l’état d’Israël le début d’un processus à la "Guéoula" (délivrance Divine).

Aussi, le fait que les dirigeants de cet état n’étaient pas du tout pratiquants n’est pas incompatible avec le fait qu’ils soient les envoyés d’Hachem pour nous acheminer à la Guéoula (voir le Sefer Darké Moché ( parachate nitsavime de Rabbi ‘Halfon Moché Hacohen  ainsi que le Sefer Bézot Tédoune, Ote 7) de Rav Yis’hak Brand .

Telle est l’opinion de l’ensemble des Rabbanim Séfarades (Rav Khalfon Moché Hacohen, Rav Yossef et Rav Chalom Messas, Rav Ovadia Hadaya, Rav Ovadia Yossef, Rav Meir Mazouz...) ainsi que plusieurs sommités dans le monde Ashkénaze (Rav Kahanman, fondateur de la Yéchiva de Poniovitz, ainsi que du fameux Machguia’h de la Yéchiva, Rav Yé'hezkel Levinstein, Rav Tsvi Pessa'h Franck, Rav Dableski...).

Donc, pour répondre à votre question, cette vision des choses est évidemment bien plus que légitime !

Voir :

- Otsar Hamihatvim (partie 3, Siman 1769, page 163)de RAV Yossef Messas

- Yaskil 'Avdi partie 6 Ora'h 'Haïm Siman 10,de RAV Ovadia Hadaya

- Mékor Nééman 1, Siman 931 et Siman 932 de RAV Meir Mazouz (voir aussi ce qui est rapporté en son nom dans le feuillet Bayit Nééeman 61, Ote 20) 

- Chémech Oumaguèn partie 3, Siman 63, 66,
De RAV Chalom Messas

- Yabi'a Omer partie 6, Siman 41 et partie 5, Siman 35, 

- Voir aussi le Séfer "Bézot Tédoune" de Rav Its’hak Brand ( frère du RAV Ye’hiel Brand de sarcelles) qui rapporte un article du Rav Chakh à ce propos, qui date de 1978.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav David COHEN