Aujourd'hui à Paris
04:18 : Mise des Téfilines
05:49 : Lever du soleil
13:54 : Heure de milieu du jour
21:58 : Coucher du soleil
22:59 : Tombée de la nuit

Paracha Chéla'h Lekha
Vendredi 28 Juin 2019 à 21:40
Sortie du Chabbath à 23:04

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Utiliser un ramasse-miettes Chabbath

Rédigé le Lundi 7 Janvier 2019
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Durant Chabbath, après les repas, nous voulions savoir si nous pouvons nous servir d'un ramasse-miettes manuel (sans piles) ?

Que faire des miettes évacuées ?

Merci pour votre prochain retour.

Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
15298 réponses

Bonjour,

S'il s'agit d'un ramasse-miettes mécanique et non électrique, il est permis de l'utiliser.

En ce qui concerne les miettes et les morceaux de pain :

D'une manière générale, il est interdit de traiter avec irrespect ou de jeter d'une manière déshonorante des morceaux de pain.

Dans le Zohar [Parachat Pin'has - page 244a], le Talmud [Brakhot 52b, Pessa'him 111b, 'Houlin 105b], ainsi que dans certains ouvrages d'une importance majeure, il est décrit l'extrême gravité du manque de respect envers le pain et les conséquences graves et dangereuses qui pourraient s'en suivre [appauvrissement, détresse, misère, etc.].

Pratiquement :

S'il s'agit de miettes ou de morceaux de pain [ou gâteaux] ayant un volume inférieur à 30 cm3 [environ 30 grammes] :

Il ne faut pas les traiter avec irrespect : ne pas les écraser des pieds, ne pas les jeter d'une manière déshonorante.

Il est permis de les mettre dans sachet bien fermé avant de le placer dans une poubelle ordinaire.

Voir Choul'han 'Aroukh, chapitre 180, Halakha 3-4, Kaf Ha'haïm passages 12-14 et Michna Broura, passage 10.

S'il s'agit de morceaux de pain [ou gâteaux] ayant un volume supérieur à 30 cm3 [environ 30 grammes] :

S'il est certain qu'ils ne seront pas consommés, ils doivent être donnés aux animaux [oiseaux, etc.].

Si cela n'est pas possible : il est permis de les mettre dans un sachet bien fermé avant de le placer dans une poubelle ordinaire.

Rabbi 'Haïm Falaggi [env. 1779-1859] écrit :

Il est bien connu que pour être certain d'être exaucé [si l'on prie pour une personne malade], il est possible de distribuer de la nourriture aux oiseaux se trouvant sur les toits [ou ailleurs]. Ainsi, ils se dirigeront vers le Créateur du monde et plaideront en sa faveur. [Réfoua Vé'haïm, chapitre 12 passage 74 et Roua'h 'Haïm sur Ora'h 'Haïm, chapitre 605, passage 2].

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur