Voir la vidéo Télécharger la vidéo
Débat en compagnie du Rav Ariel Gay et de Rav Israël Méïr Crémisi, animé par Yossef Nabeth. 

Alors que la majorité de la population mondiale sont en cours de déconfinement, les synagogues n'en demeurent pas moins fermés. Nous voici donc contraints depuis plusieurs semaines à vivre notre judaïsme seul - ou avec notre famille nucléaire quand nous en avons une - alors que nombre de pratiques du judaïsme requièrent une communauté. Comment vivre son judaïsme dans un tel contexte ?

1 - A-t-on des exemples dans l’histoire de la vie juive à l’ère des grandes épidémies (Prophètes, Talmud et dans une histoire plus récente peste noire en Europe en 1346, Grippe espagnole en 1919) ?

2 - Comment faire nos Téfilot avec la même concentration qu’à la synagogue, et pour les femmes quand les enfants sont avec nous sans cesse ?

3 - Concernant l’étude de la Torah, tous les Maîtres recommandent, de façon générale, l’étude en ‘Havrouta, en binôme. Peut-on se contenter d’étudier seul ? Si non, est-ce l’arrivée en grâce des technologies (vidéoconférence, smartphone), jusqu’ici regardées avec méfiance, voire interdites par les Sages d’Israël ?

5 - Que conseiller concrètement, dans ces conditions inédites, à nos internautes pour se rapprocher d’Hachem, seul ?

6 - Que dire à nos fidèles qui ont peur du déconfinement, et qui continuent à prier seuls ? Ont-ils raison, ou manquent-ils la Mitsva de prier en communauté ?

Yossef NABETH