Paracha Vayichla'h
Prochaine fête : 'Hanouka (dans 14 jours)
Contactez-nous
Actualité

Actualité

Yoni Chetboun, ou lorsqu’un Juif laisse parler sa néchama

Mis en ligne le Dimanche 30 Mars 2014

Yoni Chetboun est un des soldats de Tsahal les plus valeureux de l’Etat d’Israël, mobilisé dans les unités d’élite de l’armée israélienne. Il a fait ses preuves au combat, lors de la seconde guerre du Liban et lors des combats en Judée-Samarie. Il a été libéré de ses obligations militaires en 5768 avec le grade de commandant et a obtenu l’une des plus hautes décorations de Tsahal.

Aujourd’hui député à la Knesset dans le cadre du parti Habayit Hayéhoudi et membre du gouvernement où il siège au comité des Affaires étrangères et de la Défense, il a du faire face à ses responsabilités en tant que membre de la coalition gouvernementale et se positionner face à la loi sur l’enrôlement forcé des juifs religieux dans Tsahal.

Dans un discours historique à la Knesset, Yoni Chetboun a expliqué les motivations personnelles qui l’ont poussé à servir dans l’armée et a affirmé qu’elles étaient basées sur l’amour du prochain, puisqu’il s’agissait pour lui de contribuer activement à la protection du peuple d’Israël.

Bien qu’ayant participé à l’élaboration de la loi pour la rendre la moins contraignante possible, il a affirmé qu’il voterait contre cette loi d’enrôlement forcé des ‘Harédim.

Pour justifier sa position face à ses partenaires au sein de la coalition, il a expliqué qu’il souhaitait prendre ses distances avec l’establishment laïque qui mène selon lui, sous l’impulsion du ministre des Finances Yaïr Lapid, une véritable guerre contre les religieux par le biais notamment de sanctions financières importantes contre les établissements d’études orthodoxes, la réduction drastique des allocations financières ainsi que la volonté affichée de promouvoir les mariages civils. Il appelle la direction laïque du pays à reconnaître la valeur intrinsèque de l’étude de la Torah et a affirmé qu’un Etat d’Israël sans Torah était un Etat d’Israël sans avenir.

Les Juifs ne peuvent prétendre à la Terre d'Israel en reniant la Torah, ses étudiants et l'ensemble de ses institutions.

Yoni Chetboun a réalisé par ses propos un véritable Kiddouch Hachem(sanctification du Nom de D.ieu) et a donné une grande leçon de judaïsme et de courage à tous les membres de la Knesset et par ricochet à l’ensemble du peuple juif.

Il a donné une illustration concrète du principe enseigné par nos Sages dans Pirké Avot (3,4): « Qui est le véritable héros ? C’est celui qui maîtrise son [mauvais] penchant ».

Rav Emmanuel BOUKOBZA - © Torah-Box
Haut de page