Dans la paracha de Toldot, la Torah nous dit qu'Itshak aimait Essav "כי ציד בפיו". Selon Rachi, ces mots signifient que Essav trompait Itshak par ses paroles. Mais comment comprendre ce commentaire, très étonnant ? Itshak n'était-il pas, en effet, un prophète ? Dès lors, comment serait-il possible de le tromper ? Réponse à ces questions à travers un commentaire du Arizal.