Dans la paracha de Térouma, la Torah nous dit : "Vé'assou Li Mikdash véchakhanti bétokham". Par ces mots, Hachem demande à Moché Rabbénou que les Bénei Israël Lui fassent un Michkane pour qu'Il réside parmi eux. Mais en quoi l'emploi du mot bétokham dans ce passouk est-il étonnant ? Quel terme aurait paru plus approprié ? Que disent les 'Hakhamim à ce propos ? Réponse à ces questions à travers l'explication de ce qu'il se passe lorsqu'on fait une mitsva (ou, au contraire, lorsqu'on commet une 'avéra) ; et de la différence qu'il y a sur ce point dans les différentes étapes de la vie d'un homme: l'état fœtal, la naissance, la Bar Mitsva et au-delà.